Home / Business / Rwanda / Volkswagen monte une usine d’assemblage : 20 millions$, 1000emplois, 5000 véhicules par an

Rwanda / Volkswagen monte une usine d’assemblage : 20 millions$, 1000emplois, 5000 véhicules par an

Le constructeur allemand VW/Volkswagen a décidé de monter une usine d’assemblage de véhicules de marque VW au Rwanda. VW investira au Rwanda pour 20 millions de dollars dans sa première phase pour pouvoir produire au moins 5.000 unités par an.

Ce jeudi 18 janvier 18, Thomas Schafer, Directeur de VW Afrique du Sud, en voyage à Kigali a déclaré à la presse que VW est fin prêt pour mettre en exécution les accords passés avec le Gouvernement rwandais en Décembre 2016 à ce sujet.

La filiale rwandaise de VW dénommée Volkswagen Mobility Solutions Rwanda dirigée par M. Athanase Rutabingwa est déjà en place. L’étape suivant est cet assemblage et enfin celle de la commercialisation de ses produits.

L’usine d’assemblage aura une capacité de production de 5.000 véhicules par an », a dit Schaffer spécifiant les types VW Polo, Passat et Terramont (SUV).

Pourquoi le choix du Rwanda pour l’implantation de son usine d’assemblage ?

Schaffer a indiqué aux journalistes que VW a été motivé par le fait de le Rwanda est un pays « politiquement stable dans la région avec un dynamisme économique au rythme accéléré, une population jeune et un engouement populaire à posséder un véhicule ».

L’Usine en question rivalisera avec l’Etat, principal employeur du Rwanda pour ce qui est de la création d’au moins 1000 emplois dans un premier temps.

La patronne de RDB, Mme Clare Akamanzi, est satisfaite des futures prestations de Volkswagen Mobility Solutions Rwanda. Elle y voit une possibilité de nouveaux investissements étrangers qui vont rappliquer dans le pays, et partant, d’un dynamisme économique sans précédent au Rwanda.

A Lire aussi  Afrique: Le Rwanda lance des mandats d’arrêt contre des Français présumés génocidaires

« En 2007, les investissements au Rwanda se monter à 800 millions de dollars. Ils étaient en ce 2017 finissant arrivés à 1.675 Millions de dollars. La décision de VW d’opérer au Rwanda marque une autre étape fondamentale dans l’économie rwandaise », a indiqué pleine d’espoirs, Clare Akamanzi.

Conscient du pouvoir d’achat des larges classes sociales moyennes à qui il destine les produits de cette usine, Schaffer a introduit une formule d’Achat solidaire de ses premiers 150 véhicules ; une formule qu’il tentera d’expérimenter au Rwanda consistant à faire en sorte qu’un groupe professionnel, des agents d’une entreprise privée ou un ministère achètent solidairement le véhicule qui passe d’une main à une autre pour payer le prix équivalant au kilométrage parcouru par l’utilisateur du moment.

Schafer trouve que, comme tout le monde ne peut pas posséder de véhicule propre, cette expérience va être sollicitée par nombre de gens qui auront besoin de déplacement sûr, le véhicule étant neuf.

RDB fonde beaucoup d’espoir sur le fait que le véhicule VW produit localement reviendra à moins cher surtout que l’usine bénéficiera de réductions et de gratuité des taxes sur les produits qui seront importés et entrant dans l’assemblage de ces véhicules.

Source

About Mohammed Gherrabi

Check Also

Afrique: La Ruée vers le cobalt Congolais. La réforme minière en RD Congo qui affole les lobbies …

Le cabinet de conseil Morgan Stanley estime ainsi que les véhicules électriques  devraient représenter la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>