Home / COOPÉRATION / Royaume du Maroc sur la scène internationale, “Rétrospectives 2018” avec Cherkaoui Roudani.

Royaume du Maroc sur la scène internationale, “Rétrospectives 2018” avec Cherkaoui Roudani.

M. Cherkaoui Roudani Capture d’écran( Midi1TV)
Retour sur l’action du Maroc sur la scène internationale en 2018 avec Cherkaoui Roudani, Expert en questions géostratégiques et sécurité
“Rétrospectives 2018” avec Cherkaoui Roudani, Expert en questions géostratégiques et sécurité.

Bilan des candidatures marocaines en 2018:

Le Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationales a adopté, durant l’année 2018, une approche offensive visant la consolidation de la position du Maroc, de sa représentation et de sa visibilité sur l’échiquier international.Le MAECI a réussi à faire aboutir 23 candidatures institutionnelles et personnelles, qui participeront pleinement et activement dans plusieurs organismes et entités internationaux et régionaux couvrant des domaines d’intérêt stratégique pour le Royaume, notamment au sein de l’ONU (ECOSOC) de l’UA, de l’AIEA et de l’UIT. (Liste ci-après)
La promotion de l’expertise marocaine et des différentes candidatures au sein des structures multilatérales, constitue l’une des priorités de la diplomatie marocaine, de manière à assurer une forte présence au sein des Organes et des Agences spécialisées de l’ONU, ainsi qu’au sein des instances décisionnelles d’autres organismes internationaux et régionaux.L’année 2018 a été ainsi marquée par l’aboutissement concluant de plusieurs candidatures témoignant de la reconnaissance internationale des compétences marocaines et du rôle du Maroc en tant qu’acteur crédible, dynamique et proactif sur la scène régionale et internationale. Le choix de ces candidatures s’inscrit dans le cadre des objectifs que le Maroc s’est assignés en matière de diplomatie multilatérale visant un positionnement multiple et diversifié grâce à une approche basée sur la mise en cohérence des actions et priorités de l’agenda international avec les politiques nationales du Royaume dans différents domaines politique, sécuritaire, socio-économique et environnemental. Les candidatures marocaines soumises en 2018 ont été couronnées de succès, grâce à des campagnes diplomatiques de promotion d’envergure menées par le Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, les différents départements ministériels et autres institutions nationales concernés. L’année 2018 a été marquée par le renforcement de la position du Royaume en tant que destination privilégiée pour l’organisation d’évènements d’envergure mondiale, comme en témoigne l’organisation du MAECI de la Conférence intergouvernementale sur l’adoption du pacte mondiale pour des migrations sures, ordonnées et régulières à Marrakech. De même que le Royaume a été choisi pour abriter à Marrakech l’édition 2021 des Assemblées Annuelles du Groupe de la Banque Mondiale (GBM) et du Fonds Monétaire International (FMI), ainsi que pour accueillir en 2024, à Marrakech, le 34ème Congrès Mondial de la Commission internationale de la santé au travail (ICOH)

Le bilan des candidatures marocains en 2018 :

1. Election en tant que Vice-Président de l’ECOSOC, pour le cycle 2019, chargé du Segment des Affaires Humanitaires au nom du continent Africain
2. Election au Conseil d’administration d’ONU-Femmes (organe de l’ECOSOC),
3. Election au Conseil d’administration de l’UNICEF (organe de l’ECOSOC),
4. Election à la Commission du Développement Social (organe de l’ECOSOC),
5. Election en tant que Vice-Président à La Conférence intergouvernementale chargée d’élaborer un instrument international juridiquement contraignant se rapportant à la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer
6. Election au Conseil de L’Association internationale de Signalisation maritime (AISM)
7. Election en tant que Vice-Président de l’Autorité Internationale des Fonds Marins
8. Election en tant que membre du Conseil des Gouverneurs de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA)
9. Réélection, en la personne de M. Adil El Maliki, Directeur Général de l’Office Marocain de la Propriété Industrielle et Commerciale (OMPIC), au poste de Président du Comité permanent du droit des marques, des dessins et modèles industriels et des indications géographiques (SCT) de l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI)
10. Réélection du Maroc au Conseil de l’Union Internationale des Télécommunications (UIT) et au Comité de Règlement des Radiocommunications (RRB)
11. Élection en tant que membre du Conseil de Paix et de Sécurité de l’UA
12. Élection à la Vice –Présidence du Comité Technique Spécialisé (CTS) sur la Fonction Publique de l’UA, Collectivités Locales, Développement Urbain et Décentralisation de l’UA
13. Election en tant que membre du Comité des Ministres des Finances de l’UA
14. Élection au sein du Groupe Consultatif des Ministres des Affaires Etrangères sur la Réforme institutionnelle de l’UA
15. Élection de Mme Hynd AYOUBI IRISSI, en tant qu’experte au sein du Comité des Droits de l’Enfant (CRC)
16. Désignation de Mme Ouidad Tebbaa, professeur des universités, au poste de Directeur régionale de l’Agence Universitaire de la Francophonie en Asie-Pacifique
17. Election de trois experts marocains (M. Abdeslam Ziyad, M. Abderrahim El Hafidi et Mme Houria Tazi-Sadeq) au Conseil Mondial de l’Eau
18. Nomination du Pr. Najat MOKHTAR au poste prestigieux de « Directeur Général Adjoint » de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA), en charge des Sciences et Applications Nucléaires
19. Désignation du Pr. Jalal Toufiq Vice-président de l’Organe international de contrôle des stupéfiants (OICS)
20. Election de Monsieur Abdenbi Manar en tant que Directeur Général de l’Organisation Arabe de l’Aviation Civile (OAAC)
21. Election à l’unanimité du Secrétaire général de l’Union marocaine du travail (UMT), El Miloudi El Moukharek, en tant que membre du Conseil général de la Confédération Syndicale Internationale (CSI), et également membre titulaire du bureau exécutif de la (CSI)
22. Election du Professeur Mohammed SADIKI, Secrétaire Général du Ministère de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, en tant que Président du Centre International des Hautes Etudes Agronomiques Méditerranéennes (CIHEAM)
23. Nomination de M. El Habib BOURANE, Cadre supérieur du Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, au poste de Directeur des Communautés Musulmanes et des Minorités, relevant du Secrétariat Général de l’Organisation de la Conférence Islamique

About Mohammed Gherrabi

Check Also

En Afrique, il y’a des pays qui cherchent à se développer, d’autres cherchent à déstabiliser et balkaniser le continent…

*Nous avons pris comme échantillon 4 pays africains: Royaume du Maroc, Afrique du Nord, Sénégal, Afrique de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *