Home / ECONOMIE / RENCONTRE DE LISBONNE: LE TRIOMPHE DU VRAI SUR LE FAUX

RENCONTRE DE LISBONNE: LE TRIOMPHE DU VRAI SUR LE FAUX

 

SEMLALI AABADILA
SEMLALI AABADILA
Sans fanfare ni trompette nos  légitimes  représentants  Mr Ould Ynja et Mr Ould Errachid sont venus  à Lisbonne  pour  prendre part à la rencontre avec  l’envoyé onusien Mr . Confiant, calme serein ils n’ont pas engagé des pourparlers avec Mr Kohr , ce n’était guère là l’objectif de ladite rencontre.

Ils sont venus  à Lisbonne membre  d’une délégation sous la  conduite du ministre des affaires  étrangères et de la coopération,  porteur d’un message de paix de la part la population sahraouie majoritairement unioniste qu’ils représentent au Sahara,  .

Bien dans leur peau, lors de cette rencontre, ils ont montré au monde qu’ils représentent l’indissociable  population sahraouie du peuple marocain. Et non la  minoritaire séparatiste population du Polisario comme l’avait, qualifié ainsi , un  des sulfureux  fans  du mouvement séparatiste lors de la tenue de la 42ème conférence de l’ EUCOCO.

A Lire aussi:⇒ (Vidéo) L’Algérie et son double jeu

Dignes,  imperturbables  nos légitimes représentants ont par leur participation à cette importante rencontre mi à nu le faux en mettant en exergue le vrai  au  nouvel envoyé personnel du secrétaire général onusien. Nos représentants,  par leur présence ont mi fin aux turpitudes du polisario qui ont trop duré et ce en s’arrogeant la légitime  représentativité de tous les sahraouis unionistes et séparatistes.

A lire aussi:⇒ UNE JALOUSIE ALGERIENNE QUI S’ETERNISE

Pendant leur absence à Lisbonne c’était tout une population qui était derrière eux  ayant grand espoir  que c’est là un  début  d’action notable, pragmatique et réaliste  pour mettre fin et de manière définitive  au calvaire vécu pendant plus de quatre décennies par  leurs familles à Tindouf.

A Lire aussi  Afrique / Maroc: Adil El Arbi et Bilall Fallah 2 réalisateurs marocains pressentis pour réaliser le film « Bad Boys 3 »

Désormais,  les unionistes sahraouis n’ont qu’une seule et unique obstination  qu’il réaliseront patiemment à savoir multiplier des action offensives afin de libérer leurs frères du joug algérien  pour qu’ils puissent , tous  ensemble,  délecter les fruits du développement de leurs régions. Le Sahara  à l’instar du  Souss, du  Rif ou autre région du pays  ne peut vivre dans ce monde de globalisation sans son Maroc.

Le Royaume du Maroc soucieux de la paix dans cette région nord-ouest  africaine  a toujours tendu pacifiquement la main à nos frères séparatistes et leur mentor algérien. C’est dans ce cadre qu’il a avancé  ce que l’on peut appeler l’offre de la  dernière chance  qui est  l’unique et idoine  solution pour une paix définitive. A savoir une autonomie large sous souveraineté marocaine. Seule  issue qui à l’avenir éludera  aux générations sahraouies futures de voir le jour sur un territoire hostile, abandonné par ses siens  et par surcroît  qui n’est pas le leur, ‘’lahmada de Tindouf’’.*

L’offre marocaine a été favorablement accueilli par la communauté internationale, plus particulièrement l’ONU qui depuis 2007 la toujours citée dans ses résolutions. D’ailleurs bien avant cela et vu l’impossibilité de l’application d’un référendum les cinq puissances mondiales ont dirigé leurs regard sur l’option d’une troisième voie  que le Maroc  n’a pas tardé  à avance.

By: SEMLALI AABADILA

About Mohammed Gherrabi

Check Also

Maroc / Le 14 août 1979, une date mémorable, le Maroc récupérait Oued Eddahab

Retour sur un événement historique 39 ans après. Le 14 août 1979 demeurera à jamais …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>