Home / SANTÉ / “Quand j’avais annoncé à Abdelaziz Bouteflika ma volonté de quitter Paris, il m’avait dit : Partout où vous serez, j’irai. Et il est venu”.

“Quand j’avais annoncé à Abdelaziz Bouteflika ma volonté de quitter Paris, il m’avait dit : Partout où vous serez, j’irai. Et il est venu”.

Le médecin personnel du Président de la République, Jacques Monségu, a enfin parlé ! Ce  spécialiste de la cardiologie interventionnelle a fait des révélations concernant sa relation avec Abdelaziz Bouteflika et l’évolution de son état de santé. 

Le Président algérien, Abdelaziz Bouteflika n’a pas été transféré, à la mi-décembre, à l’hôpital Val-de-Grâce comme cela a été rapporté par certains médias. C’est son médecin personnel qui travaille au niveau du Groupe hospitalier mutualiste de Grenoble, Jacques Monségu, qui l’affirme haut et fort dans une inédite déclaration au quotidien régional français Le Dauphin Libéré.  ”Les rumeurs qui ont annoncé son hospitalisation au Val-de-Grâce à la mi-décembre, étaient de l’intox ! Ça, je peux vous l’assure”», a assuré ce médecin français qui n’a pas hésité à faire des révélations croustillantes concernant sa relation avec le Chef d’Etat algérien.

monségu

“Quand je lui avais annoncé ma volonté de quitter Paris, il m’avait dit : Partout où vous serez, j’irai. Et il est venu”, a expliqué, ainsi, Jacques Monségu, d’après lequel l’établissement grenoblois où Abdelaziz Bouteflika est soigné est un “centre est assez unique”. “D’abord par son plateau technique puisque, fait très rare, il comprend trois salles : une pour la cardiologie interventionnelle, une autre pour les actes cardiaques et vasculaires périphériques, et une autre encore, pluridisciplinaire, pour les poses de pacemaker notamment. Ensuite, nous sommes en capacité d’effectuer des interventions très complexes, comme les opérations par voie radiale ou le traitement des occlusions coronaires totales chroniques”, détaille Jacques Monségu.

algerie-focus.com

About Mohammed Gherrabi

Check Also

1

Afrique / Algérie / Economie / Document: acquisition de 200.000 cartouches lacrymogène destinées pour les yeux des algériens

L’économie présentielle (ou résidentielle) et développent durable en Algérie :  Pour un montant de 3.210.00,00 USD …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>