Home / CULTURE / Préservez vos enfants, Ne publiez pas de photos de vos enfants sur les réseaux sociaux …Voici pourquoi

Préservez vos enfants, Ne publiez pas de photos de vos enfants sur les réseaux sociaux …Voici pourquoi

“Nous ne cesserons de le dire même si cela est interprété par certains comme de la paranoïa… Et pourtant, cela procède du droit à l’image de tout individu comme le stipule le paragraphe ci-dessous : «Chaque individu a un droit exclusif sur son image et l’utilisation qui en est faite. Vous pouvez vous opposer à sa fixation, conservation ou à sa diffusion publique sans votre autorisation, sauf cas particuliers.» Il découle de ce qui précède que la seule manière de s’assurer du respect du droit à l’image des mineurs, c’est de ne pas les utiliser tout simplement. Quel hyperparadoxe que de travailler pour des enfants et enfreindre le droit à la vie privée des nôtres !!! “ Venceslas Nikiema 

France. La Gendarmerie nationale met en garde les parents un peu (trop) gagas de leurs enfants, naïfs ou les deux. En effet, combien de parents postent sur Facebook des photos de leur progéniture, des clichés touchants, gnangnan, mignons montrant les prouesses ou les bêtises de leurs enfants. Mais, qui dit mise en ligne en public dit aussi risque que ces photos soient récupérées par des personnes malveillantes.

Pour rappel, c’est le sens du message posté sur le compte Facebook de la Gendarmerie nationale en février dernier : « Préservez vos enfants ! Si vous avez suivi Facebook, une chaîne de publication est à la mode en ce moment : “Si tu es fière de tes enfants, poste 3 photos et nomine 10 de tes amies pour faire pareil !”. Bon, certes, vous pouvez être toutes fières ou fiers d’ailleurs d’être une maman ou un papa de magnifiques bambins, mais attention ! Nous vous rappelons que poster des photos de ses enfants sur Facebook n’est pas sans danger ! 
Il est important de protéger la vie privée des mineurs et leur image sur les réseaux sociaux. »

A Lire aussi  "Gilets Jaunes" et Réseaux sociaux

A terme, l’idée est d’éviter que ces clichés ne soient récupérés par des réseaux de pédophiles mais surtout de protéger la vie privée des enfants. Devenus ados ou adultes, ils n’ont pas forcément envie de retrouver sur la Toile des photos d’eux, petits. Une protection de leur intimité bien légitime et une responsabilisation nécessaire des parents qui cliquent souvent plus vite que leur ombre… A défaut de mettre ces photos en public, il suffit de les partager avec un nombre restreint d’amis.

Avec, tsante

About Mohammed Gherrabi

Check Also

“Gilets Jaunes” et Réseaux sociaux

Magasins pillés, véhicules incendiés, policiers attaqués, manifestants blessés : la mobilisation des “gilets jaunes” samedi …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *