Home / Business / Le pétrole recule encore, un avenir des économies très dépendante de la rente pétrolière est incertain!!!

Le pétrole recule encore, un avenir des économies très dépendante de la rente pétrolière est incertain!!!

1

Mardi 2 mai 2017

Le Cours du baril de pétrole en dollars: 47.52 $ (-1.32  2.70% )
Le Cours du pétrole Brent en dollars: 50.35 $ (-1.17   2.27% )

Londres: Les cours du pétrole creusaient leurs pertes mardi en fin d’échanges européens, les investisseurs s’inquiétant de la demande moins élevée que prévu.


Vers 16H00 GMT (18H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juillet, dont c’est le premier jour d’utilisation comme contrat de référence, valait 51,20 dollars sur l’Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 32 cents par rapport à la clôture de lundi.

Les effets pervers de la rente pétrolière:

Au Venezuela comme en Algérie et d’autres pays la rente des hydrocarbures est dilapidée dans de dispendieuses infrastructures, la prévarication, et un saupoudrage destiné à calmer la population.

La rente pétrolière ne garantit plus la paix sociale

Lire aussi:⇒ Algérie, Qatar et Émirats Arabes Unis, des pays qui ont la même rente « le pétrole » !!!

Lire aussi:⇒ Venezuela, les villes en éruption, manifestations, pillages, pénuries alimentaires. 

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de « light sweet crude » pour le contrat de juin cédait 41 cents à 48,43 dollars.

Les cours de l’or noir s’approchaient de leur plus bas en plus d’un mois atteint la semaine dernière.

« Les prix sont tirés par les inquiétudes des marchés sur le niveau de la demande. La demande d’essence aux Etats-Unis est en retrait par rapport au même moment l’année dernière, ce qui empêche d’entamer les réserves trop abondantes de pétrole », a commenté Enrico Chiorando, analyste chez Love Energy.

Dans ce contexte, les données hebdomadaires qui seront publiées mercredi par le Département américain de l’Energie (DoE) sur les réserves des Etats-Unis seront particulièrement suivies.

A Lire aussi  Tunisie: Couvre-feu sur tout le territoire

Les analystes attendent une baisse des réserves de brut de 3,25 millions de barils mais une hausse de celles d’essence d’un million de barils et une hausse des produits distillés de 1,5 million de barils pour la semaine achevée le 28 avril, selon un consensus compilé par l’agence Bloomberg. A plus long terme, les analystes de Commerzbank rapportaient que des inquiétudes sur la demande, liées à des rumeurs sur une hausse des taxes sur l’essence par le gouvernement de Donald Trump, risquaient de s’ajouter aux préoccupations sur l’offre.

« Si les perspectives de demande devaient se détériorer aux Etats-Unis, on peut craindre que cela pèse bien plus sur les cours pétroliers à long terme que, par exemple, un échec de l’OPEP à trouver un accord sur ses baisses de production« , ont-ils conclu dans une note.

Avec, Source

About Mohammed Gherrabi

Check Also

8

MAROC / La Fondation Moubadara (FMJE): ORGANISERA UNE CAMPAGNE D’INFORMATION DE SENSIBILISATION ET D’INSCRIPTION AUX PROFITS DES AUTO ENTREPRENEURS ET PORTEURS DE PROJETS AU TROIS RÉGIONS DES PROVINCES DU SUD

Les PME et les TPE font l’objet d’un intérêt tout particulier de la part des …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>