Home / COOPÉRATION / Pauvre Algérie: Les paradoxes de la souveraineté politique en Algérie ?

Pauvre Algérie: Les paradoxes de la souveraineté politique en Algérie ?

Pauvre Algérie: Les paradoxes de la souveraineté politique en Algérie ?

Sommet RUSSIA-AFRICA : Abdelkader Bensalah vs Vladimir Poutine. La main étrangère disaient ils !!!

8 mois après le début de la révolution « Je suis venu vous rassurer » l’incroyable, effroyable et surréaliste exposé de Abdelkader Bensalah sur la situation de l’Algérie à Vladimir Poutine lors du sommet Russie-Afrique :

« Votre excellence Monsieur le président, j’ai demandé à vous voir afin de vous rassurer, et vous assurer que nous gardons le contrôle sur la situation en Algérie. Nous sommes capables de dépasser les obstacles que traverse le pays. » a déclaré Bensalah en s’adressant à Poutine. Une déclaration qui a fait « sourire » le président russe.

Un exposé durant lequel le chef d’état par intérim rassure son homologue Russe en lui assurant que la situation serait sous contrôle et que tout serait rentré dans l’ordre en Algérie….
Accablant les médias, Abdelkader Bensalah les qualifiera de fauteurs de troubles et ajoutera que leurs informations seraient approximatives et peu précises.
Concédant à la fin qu’un groupuscule (quelques personnes seulement) sortaient une fois par semaine pour scander des slogans hostiles au système et qui ne serviraient pas la cause du pays,
Il achèvera les manifestants en assurant à son homologue que ces gens là ne sont pas représentatifs du peuple.

Face au dirigeant froid qui esquissait un sourire perçu par les Algériens comme narquois, et qui ne doit sans doute pas ignorer la réalité de la situation, Abdelkader Bensalah minimise l’ampleur des manifestations qui s’expriment depuis février. “Il y a quelques éléments qui sortent dans la rue pour scander des slogans.” Que le contenu des discussions ait été éventé sciemment ou non, les propos d’Abdelkader Bensalah ont, en tout cas, provoqué une espèce de malaise chez nombre d’internautes dont certains n’ont pas hésité à parler d’“humiliation” et de “honte”.
La toile se déchaîne, certains parlent d’humiliation envers le peuple, d’autres qualifient cet échange d’insultant envers le pays.

 

About gherrrabi

Check Also

Algérie: les « Yassine » ….Des changements et des interrogations, le gouvernement des «Tampis-tance»

Les « Yassine » ….Des changements et des interrogations, le gouvernement des «Tampis-tance» Alors que Yacine El …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *