Home / COOPÉRATION / Ouverture du forum de Crans Montana

Ouverture du forum de Crans Montana

Le Président du Faso, SEM Blaise Compaoré, a pris part à l’ouverture officielle du 25è forum de Crans Montana, placé sous le haut patronage de Sa Majesté le Roi du Maroc, Mohamed VI, le vendredi 20 juin 2014 au siège de l’organisation islamique pour l’éducation, la science et la culture (ISESCO) à Rabat, au Maroc.

« Blaise Compaoré est une référence et il a une vision constructive. C’est en cela que son rôle est indispensable car il aide et encourage les peuples à reprendre espoir. L’Afrique et le monde ont besoin de vous, Blaise Compaoré ». C’est en substance ce qu’affirmé Jean-Paul Carteron, président-fondateur du forum de crans Montana, à la cérémonie officielle d’ouverture de l’événement, le 20 juin 2014 au Maroc.

M. Carteron a, par ailleurs, remercié le Président du Faso pour ses efforts inlassable dans la quête perpétuelle de la paix au profit du continent africain.

Pour lui, le Président Compaoré est l’homme de la situation, celui qu’il faut pour un retour définitif de la paix et de la sécurité dans la région ouest africaine. « C’est un homme pour qui j’ai un grand respect pour ses qualités de médiateur. Voilà pourquoi nous l’avons choisi comme note hôte», a-t-il dit.

Pour sa part, le Président du Faso, SEM Blaise Compaoré, a expliqué que le choix porté sur sa personne pour être l’hôte d’honneur du forum est une reconnaissance des efforts consentis par le peuple burkinabè dans la quête de la paix, de la stabilité et de la sécurité au plan africain et mondial.

Le chef de l’Etat a souligné que le thème du forum qui s’articule autour de la coopération sud-sud est de grande importance car, à l’horizon 2025, le sud devrait représenter plus de 50% des revenus des échanges commerciaux, de l’épargne et des investissements. « Ce rôle grandissant des pays en développement nous appelle à revisiter le concept de coopération sud-sud et à nous mobiliser pour accélérer sa mise en œuvre », a-t-il déclaré.

Pour une Afrique prospère, Blaise Compaoré estime qu’au-delà des questions économiques, la coopération sud-sud doit se déployer dans la sphère de la paix et de la sécurité. C’est pourquoi, a-t-il dit, le Burkina Faso s’est attaché à mobiliser tous les canaux de la coopération entre les pays du continent.

En ce qui concerne les relations Morroco-burkinabè, Blaise Compaoré s’est félicité de voir s’accroitre le volume des échanges commerciaux (investissements directs dans l’industrie, les banques et les télécommunications) et des actions multiformes de solidarité entre les deux peuples.

Sa Majesté le Roi Mohamed VI, représenté par son ministre des Affaires étrangères et de la Coopération du Maroc, a souligné que le thème du forum, « Cap sur le sud: plus qu’une stratégie, une nécessité », est pertinent au regard des potentialités dont regorge le continent africain. « La coopération sud-sud ne doit pas rester un slogan creux, mais elle doit être transformée en une réalité. Nous sommes persuadé que notre continent, fort de ses potentialités, est apte à créer un miracle africain, fondé sur la sécurité et la stabilité», a soutenu le représentant du roi Mohamed VI.

La Direction de la Communication de la Présidence du Faso

About Mohammed Gherrabi

Check Also

Acte 10 /Algérie: Dixième vendredi consécutif de manifestations contre les dernières manœuvres du pouvoir

Des appels similaires continuent d’être relayés sur les réseaux sociaux. Le sentiment d’avoir obtenu de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *