Home / COOPÉRATION / MONDIAL 2026: DES JOURNALISTES AMÉRICAINS REAGISSENT AU «TWEET MENAÇANT» DE TRUMP

MONDIAL 2026: DES JOURNALISTES AMÉRICAINS REAGISSENT AU «TWEET MENAÇANT» DE TRUMP

Un grand nombre de journalistes américains ont manifesté leurs désaccords par rapport au twitte de Donald Trump par lequel il menace politiquement les pays snobant la candidature nord-américaine et soutenant le Maroc pour l’organisation de la Coupe du monde 2026.
Donald Trump avait utilisé sa plateforme préférée pour mettre la pression sur le reste du monde. Donald Trump a rappelé vendredi sur Twitter que les Etats-Unis, en collaboration avec le Canada et le Mexique, étaient candidats à l’organisation de la Coupe du monde de football 2026. Et comme à son habitude, le président américain n’a pas mâché ses mots, menaçant ouvertement ceux qui voteraient contre cette candidature le 13 juin prochain à Moscou lors du congrès de la FIFA. Pour gagner, les Etats-Unis, en concurrence avec le Maroc, devront obtenir la majorité parmi les 207 pays votants. Et cette année, la FIFA, dans un souci de transparence, a promis de dévoiler pour qui chaque pays a voté, permettant ainsi à Donald Trump de savoir qui n’aura pas été de son côté ce jour-là.
Certains pays européens, dont la France, ont annoncé qu’ils apporteraient leur vote au Maroc. «L’Afrique n’a eu qu’une Coupe du monde dans son histoire (l’Afrique du Sud en 2010), ce n’est pas beaucoup. Le Maroc est prêt même s’il n’a pas les mêmes moyens que ses adversaires. La France n’a qu’une voix mais elle donnera peut-être un élan à l’Europe pour choisir le Maroc», a déclaré début avril Noël Le Graët, président de la Fédération française de football, à «L’Equipe».

«Cela serait dommage que les pays que nous soutenons en toutes circonstances fassent campagne contre la candidature américaine. Pourquoi soutiendrions-nous ces pays quand ils ne nous soutiennent pas (y compris à l’ONU)», a twitté Donald Trump. La menace à caractère politique dont fait l’objet ce twitte n’est pas passée inaperçue pour des journalistes célèbres du pays de l’Oncle Sam.

A lire aussi:⇒ DONALD TRUMP MENACE SUR SON COMPTE TWITTER

«Trump menace les Nations Unies si l’Amérique n’organise pas la Coupe du monde en 2026. Je suis gêné maintenant d’être un citoyen américain», a écrit Brian Krasnstein, journaliste américain et activiste sur les réseaux sociaux.

A Lire aussi  ZIMBABWE: MORGAN TSVANGIRAI LE CHEF DU PRINCIPAL PARTI D'OPPOSITION AU ZIMBABWE VIENT DE DÉCÉDER.

John Bennett, un célèbre journaliste de la BBC, a préféré manifester comme suit : «La candidature du Maroc fait beaucoup de bruit, n’est-ce pas ? Même le président américain est nerveux parce que le Maroc a ses chances de l’emporter».

De son côté, Peter Stefanovich (journaliste australien) le dit clairement : «Trump menace les pays pour voter le dossier américain. C’est ridicule, dégoûtant et abusif».

«Le président américain menace les pays qui soutiennent le dossier rival pour le dossier tripartite», écrit le journaliste Peter Stephanovic sur son compte Twitter. «C’est dégoûtant, c’est vraiment un abus de pouvoir», ajoute-il.

Il y a lieu de noter que la FIFA a réagi à travers un communiqué au twitte de Trump. La fédération internationale a fait savoir qu’elle ne peut pas réagir aux déclarations en rapport avec les candidatures. Toutefois, elle a affirmé qu’elle peut parcourir à la Charte disciplinaire en vue de choisir qui organisera la Coupe du monde 2026.

Avec Source

About Mohammed Gherrabi

Check Also

Football / Mondial 2026: Tout sur la candidature du Maroc

« Je suis le président des 54 pays membres, et je voudrais que mon engagement en …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>