Home / MONDE / MASSACRE EN COURS DANS LES CITÉS MILLÉNAIRES DU MZAB / UNE TRENTAINES DE MORTS ET PLUS DE 300 BLESSÉS PAR BALLES

MASSACRE EN COURS DANS LES CITÉS MILLÉNAIRES DU MZAB / UNE TRENTAINES DE MORTS ET PLUS DE 300 BLESSÉS PAR BALLES



GHARDAIA/Dans un courrier adressé à la Cour pénale international (CPI) et à la Cour Internationale de justice, dont une copie est parvenue à notre rédaction, le Dr. Kameleddine FEKHAR interpelle ces instances sur l’urgence de la situation qui prévaut dans le Mzab. En effet, la violence est encore montée d’un cran dans la vallée du Mzab où les Chaâmbas font désormais usage d’armes à feu sans que les forces de police et de gendarmerie algériennes ne daignent intervenir pour mettre un terme au massacre.



 

 Massacre en cours dans les cités millénaires du Mzab / Une trentaines de morts et plus de 300 blessés par balles

Nouveau SOS du Dr. Kameleddine Fekhar : "Au M’zab… c’est le génocide !!"

25 morts en deux jours d'agressions criminelles contre les Mozabites

Sans titre

Dr Kameleddine FEKHAR
Journaliste indépendant et Militant pour la démocratie
Activiste pour la défense des droits humains

Ghardaïa le 08/07/2015

Urgent !! Grave !!
SOS!!Help !! Au secours !!
Au M’zab… c’est le génocide !!

Toutes les villes millénaires du M’zab, Berriane, At Mlichet, At Bounour, Taghardait, Guerrara, At Isgéne et Tadjnint sont les lieux depuis plus d’une semaine de graves incidents qui prennent une escalade de plus en plus dangereuses.

Effectivement un génocide diaboliquement préparé se passe actuellement au Mzab, des gangs Daechien composés de terroristes intégristes arabes armés de fusils de chasse, de Kalachnikovs s’acharnent en s’attaquant sur les quartiers mozabites, ils ont fait irruption dans les maisons il y a même un enfant brûlé vif. Ces crimes se passent en l’absence totale des services de l’ordre qui jouent le rôle de spectateurs sinon de complices, un vraie carnage se déroule actuellement.

À cette heure le nombre de mort à atteint plus de trente morts et plus de trois-cents blessés tous blessés par armes à feu
Le bilan risque de s’aggraver lourdement dans la ville de Guerrara, où les services des urgences hospitalières sont incapables de secourir le grand nombre blessés.

Les massacres continus et le nombre de victimes augment à chaque instant.

About Mohammed Gherrabi

Check Also

Côte d’Ivoire / Pluie diluvienne à Abidjan :Communiqué de L’Office Nationale de la Protection Civile (ONPC)

Les averses de pluies débutées en milieu de nuit du 18 juin 2018 continueront de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>