Home / COOPÉRATION / Maroc / Séminaire International: Jeunesse, Émigration Irrégulière et Développement

Maroc / Séminaire International: Jeunesse, Émigration Irrégulière et Développement

Séminaire International: Jeunesse, Émigration Irrégulière et Développement

Sous le thème « Jeunesse, Émigration Irrégulière et Développement », le Ministère de la Jeunesse et des Sports organise, en partenariat avec la Conférence des Ministres de la Jeunesse et des Sports de la Francophonie « CONFEJES », du 24 au 27 septembre 2018 au complexe Moulay Rachid de la jeunesse et de l’enfance à Bouznika, un séminaire international, avec la participation d’experts nationaux et internationaux dans le domaine de la jeunesse.

La cérémonie d’ouverture de ce séminaire a été présidée par Madame la Secrétaire Générale du Ministère de la Jeunesse et des Sports, de Monsieur le Secrétaire Général de la CONFEJES, en présence de Monsieur le Secrétaire Général de l’Union Panafricaine de la Jeunesse ainsi que les représentants de l’OIM et de l’OIF

Ce séminaire s’inscrit dans le cadre du renforcement de la lutte contre l’émigration irrégulière des jeunes et ses conséquences sur leur contribution dans la vie politique, économique et au développement durable et inclusif de leur société.

Outre l’analyse de la question de l’émigration irrégulière, les responsables de la jeunesse et les jeunes leaders seront amenés, durant ces quatre jours, à rechercher des solutions pertinentes à cette problématique,  à  proposer des pistes de réflexion susceptibles de cerner ses enjeux  et de faire face au radicalisme et à la menace sécuritaire actuelle notamment dans la zone francophone.

Par la même occasion, des chèques ont été remis aux (08) huit jeunes marocains ayant bénéficié du financement accordé dans le cadre du Programme de Promotion de l’Entrepreneuriat des Jeunes, initié par le Ministère de la Jeunesse et des Sports en partenariat avec la CONFEJES.


LA CONFEJES est une Instance de la Francophonie créée en 1969, la Conférence des ministres de la jeunesse et des sports de la Francophonie (CONFEJES) est une institution composée de 42 États et gouvernements membres. Sa vocation première est d’assurer la promotion de la participation des jeunes pour réussir les changements stratégiques porteurs de développement économique et de cohésion sociale. Espace de concertation mais aussi d’action, la CONFEJES apporte conseil et appui à ses membres dans les domaines de la jeunesse et du sport, contribue à la formation des cadres dans ces mêmes secteurs et au développement de la vie associative. La CONFEJES agit en étroite collaboration avec l’Organisation internationale de la Francophonie à laquelle elle s’associe dans ses actions en faveur de la jeunesse, notamment dans l’organisation des Jeux de la Francophonie qui se tiennent tous les 4 ans.
L’Organisation internationale de la francophonie (OIF) est une institution dont les membres (des États ou gouvernements participants) partagent ou ont en commun la langue française et certaines valeurs (comme, notamment, la diversité culturelle, la paix, la gouvernance démocratique, la consolidation de l’état de droit, la protection de l’environnement). Selon son site web, en février 2018, elle regroupe 84 États ou gouvernements (54 membres de plein droit, 4 membres associés et 26 observateurs), soit plus de 900 millions d’habitants répartis sur les cinq continents représentant 14 % de la population mondiale, 14 % du revenu national brut mondial et 20 % des échanges mondiaux de marchandises. En 2050, leur population devrait atteindre 1,5 à 2 milliards de personnes, dont 700 millions de locuteurs de français. À cette échéance, 85 % des francophones et 90 % des jeunes locuteurs âgés de 15 à 29 ans vivront en Afrique.
L’Organisation internationale pour les migrants (OIM), est une agence intergouvernementale basée à Genève qui se situait en dehors du système des Nations unies jusqu’à la signature de l’accord faisant de l’OIM une organisation liée aux Nations unies le 19 septembre 2016. Après la signature, William Lacy Swing, directeur-général de l’OIM, la qualifie d’« agence de la migration des Nations unies ».

 

About Mohammed Gherrabi

Check Also

Algérie / Migration: “Il ne faut pas croire la presse des marécages et pour cause:” Layla Haddad

Deux journaux allemands ont parlé de la visite de Merkel à Alger : Ils ont …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *