Home / CULTURE / Mamoudou Gassama et “son manager” se sont rendus hier à la caserne de Champerret dans le XVIIe arrondissement afin de rencontrer la Brigade des Sapeurs pompiers de Paris

Mamoudou Gassama et “son manager” se sont rendus hier à la caserne de Champerret dans le XVIIe arrondissement afin de rencontrer la Brigade des Sapeurs pompiers de Paris

6

Mamoudou Gassama s’est rendu hier à la caserne de Champerret dans le XVIIe arrondissement afin de rencontrer la Brigade des Sapeurs pompiers de Paris et signer un contrat pour un service civique de 10 mois.

Photos: Mamoudou Gassama et “son manager”

L’ambassade du Mali en France a salué la “bravoure” de Mamoudou Gassama, le Malien devenu héros en France après avoir sauvé un enfant de 4 ans d’une chute, le comparant à son compatriote Lassana Bathily, qui avait sauvé plusieurs personnes lors de l’attaque contre un supermarché juif en 2015 à Paris. Mamoudou Gassama, migrant et sans-papiers de 22 ans, a posé “un acte de bravoure et de vaillance” en escaladant, “à la seule force de ses bras”, la façade d’un immeuble parisien pour sauver un enfant de quatre ans suspendu à une balustrade au 4ème étage, écrit l’ambassadeur du Mali, Toumani Djimé Diallo, dans un communiqué.

“Le courage” de Mamoudou Gassama, reçu ce lundi à l’Élysée par le président français Emmanuel Macron qui lui a promis la régularisation de sa situation et la nationalité française, “démontre des valeurs d’humanité et d’amour pour son prochain, éléments fondamentaux de la société malienne, également valeurs républicaines chères à la France”, ajoute le diplomate.

Selon d’autres sources  Sem Toumani Djinka Diallo ambassadeur du mali a remet a main propre à Mamoudou Gassamale un contrat de travail au sein de l’armée malienne offert par le président. Au dernières nouvelles, celui ci aurait refusé…

Mamoudou Gassama a quitté son pays en 2013. « Au Mali je n’avais pas de moyens, pas de personnes qui m’aident. Mon père n’était pas là », a raconté le jeune homme à Emmanuel Macron, en rappelant que « beaucoup de monde part pour aller chercher ailleurs ». Il emprunte alors, comme beaucoup, la route remontant vers l’Europe : Burkina Faso, Niger, puis la Libye où il a « beaucoup souffert », alors que, pendant plus d’un an, il survit en travaillant avec des amis. « On nous a attrapés, frappés, mais je ne me suis pas découragé », raconte-t-il. Il finira par gagner l’Italie, en mars 2014, après avoir été intercepté une première fois en mer par la police. Mais « je ne connaissais personne en Italie », a-t-il affirmé à Emmanuel Macron, en expliquant avoir voulu rejoindre son frère, installé en France « depuis 20 ou 30 ans ». Depuis son arrivée en France, il travaillait « au noir dans le bâtiment », selon son frère, et logeait dans une chambre de 15 m2 du foyer Coalia de Montreuil, une structure de 430 lits destinée aux travailleurs migrants, sur un matelas posé entre deux lits superposés.

About Mohammed Gherrabi

Check Also

Brigitte Macron a quitté l’Élysée. Des turbulences dans le couple Emmanuel

Il y a de l’eau dans le gaz à l’Élysée, selon le journal français Le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *