Home / COOPÉRATION / Mali: Tribu kel Antessar : Un chef (Amenokal) imperturbable dénommé Abdoul Madjid Ag Mohamed dit Nasser

Mali: Tribu kel Antessar : Un chef (Amenokal) imperturbable dénommé Abdoul Madjid Ag Mohamed dit Nasser

Abdoul Madjid Ag Mohamed dit Nasser
Abdoul Madjid Ag Mohamed dit Nasser

Derrière les agissements des quelques poignée d’individus mal intentionnés se cache un véritable complot pour porter des coups aux actions de l’Amenokal des Kel Antessar. Toutefois, il reste serein et mène au quotidien ses actions en faveur de sa communauté.

Contre toute attente, ces derniers jours des individus se réclamant injustement de la communauté animés d’un sentiment d’intérêts personnels et égoïstes ont convoqué une assemblée générale de la tribu kel Antessar dans le but d’en destituer le chef légitime, Abdoul Madjid Ag Mohamed dit Nasser mais sans succès.

Ainsi, pour désavouer la manœuvre dilatoire des frondeurs, tous les notables, les érudits, les chefs de fraction kel antessar de l’Arabie Saoudite en Mauritanie, en passant par Tombouctou ont réagi et protesté avec la dernière rigueur.

Le communiqué du collectif des familles kel Antessar à Nouakchott en dit long sur le mécontentement de ses signataires. « Nous attestons, par le présent communiqué que toute déclaration non convoquée par le chef général de la tribu kel Antessar Abdoul Madjid Ag Mohamed dit Nasser est nulle et non avenue… », peut-on lire dans le communiqué signé le 28 décembre 2017 à Nouakchott.

Même son de cloche chez le collectif des chefs de fractions, de villages des Oulémas de la tribu kel Antessar de la commune d’Essakane à travers un communiqué rendu public le 29/12/2017 à Essakane : « Nous déclarons que toute convocation de rencontre n’émanant pas de nos Oulémas ou du chef général de la tribu kel Antessar est nulle et ne concerne pas nos communautés ».

Pour sa part le collectif des chefs de fraction, des oulémas et notabilité   kel Antessar de Tombouctou et Rharousse, a déclaré que ‘’toute convocation n’émanant pas du chef tribu légalement élu ou du collectif des oulémas est nulle et non avenue’’.

Sur la question, le secrétaire général du Conseil Mohamed Saleh Al Ansary du Conseil de la Famille Al Infa et Alliés en Arabie saoudite a été catégorique. «  Nous avons à l’honneur de rappeler à l’opinion publique que Monsieur Abdoul Majid Ag Mohamed Ahmad Al Ansary dit NASSER, Chef de la Tribu des Kel Antessar et Alliés a été légitimement élu et par unanimité par l’ensemble des représentants de la Tribu et Alliés. Déclarons sur la base de ce qui précède que seul Monsieur Abdoul Majid Ag Mohamed Ahmad Al Ansary dit NASSER est habilité à publier des communiqués ou tout autre acte concernant la Tribu et ses Alliés. En dehors de cela, toute autre publication sera rejetée dans le fond et la forme. Par ailleurs nous exhortons les uns et les autres à l’union et à combattre la discorde dans les rangs de la Tribu comme l’a si bien prescrit le Saint Coran. Nous réitérons notre entière disponibilité à œuvrer dans ce sens », indique le communiqué Conseil de la Famille Al Infa et Alliés en Arabie saoudite. .

Dans une autre déclaration, les Cadis, Imams, chefs de fractions, Notables, leaders d’opinion et responsables des associations du camp des refugiés de M’Berra en RIM, spécifiquement kel Antessar et alliés se désolidarise de de la fronde : « Nous avons pris connaissance du communiqué que nous considérons comme un tract lancé par Hamma Ag Mahmoud en date de décembre 2017».     Et de poursuive : « Nous, signataires de cette déclaration exprimons notre indéfectible et inconditionnel soutien et restons mobilisés derrière notre chef. Tout acte contraire à la volonté d’ Abdoul Majid Ag Mohamed Ahmad Al Ansary dit NASSER est considéré comme nul et non avenu par la Djema Kel Antessar ».

A Lire aussi  " A Journey for Peace ": “Rbouhat” ce marocain de 58 ans qui parcourra le Maroc à la Mecque à vélo!

Enfin dans une dernière déclaration, les communautés d’Aratène, toutes fractions confondues, réfutent l’organisation d’une quelconque rencontre, réunion etc…. « Nous soutenons que, quel que soit la raison de réunir les communautés elle doit émaner du chef de tribu…Nous condamnons toute action ou tout propos nourrissant la haine et la discorde entre nous ».

Des faits qui crédibilisent Abdoul Majid

Depuis son intronisation comme chef de la Tribu Kel-Antessar, Abdoul Majid Ag Mohamed Ahmad Al Ansary dit Nasser, a entrepris un certain nombre d’activités notamment, sa visite dans le camp de réfugiés de M’berra en mars 2015 en Mauritanie pour une sensibilisation au profit de la signature de l’accord pour la paix et la réconciliation au Mali issu du processus d’Alger. Il a également conduit la caravane de la paix initiée par le chef de Tribu en avril 2015 pour diffuser le message de la paix et de la concorde nationale dans tout le cercle de Goundam.

D’autres actions sont menées sous son leadership : la rencontre de RAZ-El-MA à l’issue de laquelle le chef de tribu a été intronisé en novembre 2015, la libération des prisonniers militaires détenus à Razelma par les mouvements grâce à l’intervention en janvier 2016.

Abdoul Madjid a initié aussi la rencontre de Gargando en mars 2016 qui vu la participation de l’ensemble des populations de la région de Tombouctou et même au-delà. Historique, cette rencontre a été marquée par la levée de notre drapeau national à Gargando fief des groupes armés.

Par ailleurs, le chef de la Tribu a effectué plusieurs missions de sensibilisations à la paix notamment à l’endroit de la diaspora en Mauritanie en Octobre 2016 (Nouakchott), en Arabie Saoudite en janvier 2017 et au Maroc en Août 2017.

A l’actif du chef de Tribu sa médiation en rapport avec les chefs religieux pour le règlement intercommunautaire dans la région de Kidal en Août 2016.

L’organisation d’une rencontre de concertation en septembre 2017 pour valider et adopter le projet de la région des lacs. Cette rencontre a enregistré la présence de tous les fils de Goundam et le projet est porté par tous les élus de Goundam, ses cadres et autorités traditionnelles est une volonté de l’Amenokal.

Dernière tournée de la délégation de la tribu conduite par son chef en Octobre 2017. Cette tournée a commencé par le camp de réfugiés de Mberra jusqu’à Farach en passant le Tilemsi, le Dawna, le Faguibine, et le nord du faguibine. La sensibilisation a porté sur la paix, la sécurité, la viabilisation des sites de retour pour les réfugiés.

Face à la crise et l’instabilité que le Mali vit depuis 2012, il est difficile de constater la carence du chef de tribu en question. Ce dernier, bien engagé pour le bonheur de sa communauté n’a que sa bonne volonté et sa disponibilité  à mettre au service des siens.

Source

About Mohammed Gherrabi

Check Also

Mali: Qui est Madame Kamissa Camara, cette femme à la triple nationalité, ministre des Affaires étrangères

Cette décision a été prise quelques jours après le début du second mandat du président …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *