Home / MONDE / Mali : quand AQMI participe maintenant à des rencontres inter-communautaires !

Mali : quand AQMI participe maintenant à des rencontres inter-communautaires !

La révélation a été faite ce samedi 12 décembre 2015 au Centre international de conférence de Bamako (CICB) par le président du Mouvement de la jeunesse arabe du Mali, Sidi Ali Ben Baba lors de la conférence-débats du Parena sur l’Accord d’Alger. Intervenant après Tiébilé Dramé, président du Parena, Sidi Ali Ben Baba a expliqué que lors d’une rencontre intercommunautaire tenue les 25, 26 et 27 novembre derniers à Bougbeyha, située à 180 km au Nord de Tombouctou, des membres d’Al Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) ont fait irruption dans la salle. Il s’agit bien des Maliens devenus membres de cette organisation terroriste et qui peuvent se confondre dans la population.

Nord du Mali : quand AQMI participe maintenant à des rencontres intercommunautaires !

A en croire le président du Mouvement de la jeunesse arabe du Mali, ils se sont présentés comme étant de la zone, et qu’ils sont venus en frères, amis et pour la paix.

« Ils ont fait passer un message sur le jihad en évoquant tous les versets coraniques qui le recommandent. Ils ont dit qu’ils n’ont pas à faire aux populations, mais à condition de ne pas rentrer dans leurs 18 mètres. Ils sont arrivés dans une bonne vingtaine de véhicules. Ils disent qu’ils sont Maliens ».

Sidi Ali Ben Baba n’a pas voulu rentrer dans tous les détails pour des raisons de sécurité car, a-t-il dit, dans ces localités, il n’y a pas l’Etat pour assurer la sécurité des personnes. D’ailleurs selon l’orateur, l’Etat malien n’existe pas au-delà de 10 km de la ville de Tombouctou.

« Cette irruption d’AQMI dans cette salle n’est qu’un fait. C’est la conséquence de la dégradation de la situation sécuritaire. Il y a d’autres acteurs non négligeables sur le terrain, des maîtres des lieux. A 10 km de Tombouctou, ce sont ceux qui ne sont pas dans l’Accord qui gèrent. Une partie de la population a applaudi l’Accord, mais les gens ont compris que vu la lenteur dans sa mise en œuvre, il ne réglera plus l’affaire. Aujourd’hui, les populations sont frustrées et ne croient plus à cet Accord comme le Père Noël. Ceux qui n’ont pas applaudi l’Accord commencent à avoir raison parce qu’on tend vers du déjà vu », a expliqué Sidi Ali Ben Baba.

Source: Malijet

A Lire aussi  Catherine Graciet, un autre procès l'attend!!!

Lire aussi: ⇒L’implication du régime algérien, de la R.D.S. au Mali – Sahel !!!

About Mohammed Gherrabi

Check Also

2

Afrique / ONU: Mme Bintou Keita, de la Guinée, nommée Sous-Secrétaire générale aux opérations de maintien de la paix

Le Secrétaire général de l’ONU, M. António Guterres, a annoncé aujourd’hui la nomination de Mme Bintou Keita, …