Home / Non classé / LORSQUE L’ON RESSUSSITE LES TORTIONNAIRES ATTEDEZ VOUS A UNE MORT CERTAINE

LORSQUE L’ON RESSUSSITE LES TORTIONNAIRES ATTEDEZ VOUS A UNE MORT CERTAINE

Semlali Aabadila
Semlali Aabadila

Comme que parfois  les choses tournent,  en nommant Bachir Sayed  chargé de sa  propagande dans les régions sud marocaines le polisario vient d’offrir,  sur un plateau d’argent,  un précieux cadeau au Royaume du Maroc.

Dans peu de temps des  centaines de militants du polisario de la diaspora  seront exécutés après être  accusé  d’infiltrés à la solde Maroc.  Témoignent, ici ,  les purges que ce spécialiste de fausses accusations et  tortionnaire avait mené par le passé et  où des centaines de militants sahraouis avaient été accusés d’infiltrés  tantôt à la solde du Maroc, tantôt  à la solde de la France et tantôt à la solde  de la Mauritanie .

Cet assassin, Kidnappeur  de la  petite  fille  de Nouadhibou ( que je me réserve de citer le nom par respect pour elle et son honorable famille),  sa place est dans la prison. Sous prétexte qu’il va se charger de son enseignement, il  avait  fini  aussitôt par l’arracher au collège en l’épousant  de force.

Ni elle,  ni ses proches ne pouvaient faire autrement qu’à se plier  aux désirs pervers de ce Satan. Des années après elle fut de retour à Nouadhibou, Dieu merci. Mais, malheureusement ce retour fut  sans la culture jadis promise par  Bachir Sayed qui aujourd’hui est soit disant ministre chargé de la diaspora sahraouie et de ce que l’on surnomme ‘’territoire occupé’’

Surement  ce sanguinaire assoiffé de sang est, présentement, penché sur la  préparation  d’un scénario machiavélique pour éliminer  ceux qui sont derrière la création de l’Initiative Sahraouie  pour le Changement et ce plus particulièrement  Mr  Walada  Moussa et Mr  Barikallah Elhaj .

Comme que sans nul doute les prochains hôtes de la tristement célèbre prison de ‘’ errachid’’  seront les membres de cette initiative où les sanguinaires,   Mr Sayed et son vice ministre Mohamed Salem Abdelouahad Sanoussi, dit « Salazar » qui était directeur de ladite prison ne se priveront pas, à l’occasion, d’exercer sur eux les dernières nouveautés  en matière torture digne des méthodes de l’ère de la  gestapo.

A l’’avenir il nous faudra également s’attendre à des liquidations physiques dans les rangs de tous ceux qui ne s’entendent pas avec la politique de ce tortionnaire et ce  soit dans les rangs des sahraouis  pro-marocains ou des sahraouis pro-polisario.

Sans nul doute que Bachir sayed  laissera des empreintes qui  nullement ne se différencieront de celle qu’il a auparavant laissé et qui sont toujours vivantes imbibées de sang  de victimes d’innocents.

By: Semlali Aabadila 

 

About Mohammed Gherrabi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *