Home / ECONOMIE / L’iphone m’a tuer…

L’iphone m’a tuer…

<br /><br />
Evgenia Sviridenko surfait sur son iPhone dans son bain.<br /><br />

Evgenia Sviridenko surfait sur son iPhone dans son bain.

Comme le rapporte le quotidien britannique The Daily Mail, la jeune Russe Evgenia Sviridenko, âgée de 24 ans, était tranquillement dans son bain en train de surfer sur un réseau social russe, nommé Vkontakte, sur son iPhone 4. Le téléphone était raccordé au secteur via un chargeur.

Mais par mégarde, la jeune femme a fait tomber son smartphone dans son bain. L’appareil était toujours sur secteur… Et Evgenia est décédée par électrocution !

Une enquête a été ouverte par la police russe pour découvrir l’origine de cette électrocution. Car selon les informations fournies par Apple, constructeur de l’iPhone, le chargeur officiel doit se couper dès qu’il touche l’eau pour empêcher toute électrocution justement. Mais les premiers éléments de l’enquête évoquent la possibilité que la jeune femme utilisait en fait un chargeur non-officiel, copié sur ceux d’Apple.

Et le cas d’Evgenia Sviridenko n’est pas unique. Une semaine plus tôt, une autre Russe, âgée de 16 ans, avait également été électrocutée dans sa douche à cause d’un iPhone branché sur secteur. Il vaut donc mieux ne pas répondre à son téléphone dans son bain ou sous la douche…

Lire aussi: ⇓⇓

L’iPhone 5 a-t-il tué?

C’est en tout ce que pense la famille d’une jeune Chinoise de 23 ans, Ma Ailun, décédée dans la région de Xijiang, après avoir répondu à un appel sur son iPhone 5 alors que celui-ci était en charge. Elle aurait alors reçu un violent choc électrique.

L’agence de Presse Xinhua a rapporté que la police locale a confirmé le décès par électrocution mais précise ne pas avoir encore « vérifié si son téléphone était impliqué ».

La soeur de Ma Ailun a posté un message sur la plateforme de microblogging Weibo pour alerter les utilisateurs d’iPhone 5 sur les risques d’utilisation de l’appareil lorsque celui-ci est en charge. « Quelle honte de décéder de cette façon, a-t-elle encore écrit sur Weibo. J’espère qu’Apple aura une explication. L’appareil avait été acheté en décembre dernier.

« Nous enquêterons et collaborerons pleinement avec les autorités sur cette question » a déclaré le porte-parole d’Apple basé à Pékin en offrant ses condoléances à la famille.

 

Lire aussi: ⇓⇓

une femme qui propose sa virginité en l’échange d’un iPhone 4

C’est ce genre d’histoire qu’on n’ose pas croire et pourtant. Après celle de la vente d’un rein contre un iPad 2, c’est un récit concernant une femme qui propose sa virginité en l’échange d’un iPhone 4. On pourrait croire à une blague, malheureusement ce n’est pas le cas… Tout a commencé sur Weibo (Twitter en version chinoise), on pouvait y voir un message d’une adolescente qui indiquait qu’elle « rêverait d’avoir son propre iPhone 4 mais [son] père n’était pas d’accord ». C’est ainsi qu’elle a proposé de coucher avec une personne en échange du téléphone et ainsi perdre sa virginité par la même occasion.

A Lire aussi  |Documents| Maroc: La 3ème communication nationale sur les changements climatiques

La jeune fille provenant de la province de Guangdong a par la suite posté une photo d’elle avec quelques informations relatives à son sujet. C’est à ce moment que de nombreux commentaires négatifs ont fusé pour lui faire réaliser que perdre sa virginité ne vaut pas un téléphone, loin de là.

Comme précisé au début de cet article, ce n’est pas la première fois qu’une histoire similaire se déroule en Chine. Il y a 20 jours encore, on apprenait qu’un jeune voulait non pas un iPhone 4 mais un iPad 2 contre un de ses reins

Source

lire aussi :⇓⇓

Il vend son rein pour s’acheter un iPad 2.

Voici une histoire assez surprenante, qui nous vient de Chine. Un adolescent de 17 ans qui voulait uniPad 2 mais qui n’avait malheureusement pas l’argent pour s’en offrir un a trouvé une solution assez triste : vendre un de ses reins pour s’offrir la tablette d’Apple. Avec l’aide d’un courtier, il a réussi à en tirer 22 000 yuans (soit environ 3400$). Malheureusement, le destin ne l’a pas entendu de cette oreille. Dans les jours qui ont suivi, la santé de Zheng s’est dégradée et l’adolescent a regretté son acte. Il est désormais trop tard pour faire marche arrière.

Ses parents n’étaient absolument pas au courant de ce qui se tourmentait. Ce n’est que plus tard que Zheng avoua à sa mère comment il a obtenu si vite beaucoup d’argent. « Je voulais savoir comment il a eu tant d’argent et il m’a finalement avoué qu’il avait vendu un de ses reins » déclare la mère. Une fois avertie, elle s’empresse d’appeler la police. Malheureusement, cette dernière n’a pu contacter le courtier en question.

La fin de l’histoire laisse cependant perplexe. Certains journalistes locaux semblent se mêler les pinceaux. Alors que l’on parle de l’iPad 2, le China’s Global Times ainsi que The Telegraph font part que l’homme est revenu au final avec un iPhone et un ordinateur portable (un MacBook on imagine). De son côté, TNW suppose que l’iPad 2 a bien été acquis mais comme il restait de l’argent, Zheng s’est fait quelques petits plaisirs.

 

 

About Mohammed Gherrabi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>