JavaScript must be enabled in order for you to see "WP Copy Data Protect" effect. However, it seems JavaScript is either disabled or not supported by your browser. To see full result of "WP Copy Data Protector", enable JavaScript by changing your browser options, then try again.
Home / COOPÉRATION / L’influenceur belge, Jean-Jacques Crèvecœur dans le viseur pour ses propos sur le Covid

L’influenceur belge, Jean-Jacques Crèvecœur dans le viseur pour ses propos sur le Covid

Capture d’écran
L’influenceur belge, Jean-Jacques Crèvecœur dans le viseur pour ses propos sur le Covid.
Il inciterait les personnes qui le suivent à refuser d’appliquer les mesures de prévention liées au coronavirus. Il se présente comme « auteur, formateur et conférencier de réputation internationale », y affirme que la crise sanitaire actuelle est « une manipulation monumentale à l’échelle de la planète avec un agenda caché qui consiste à vouloir installer une dictature mondiale, un gouvernement totalitaire mondial ».

Ces influenceurs qui exploitent le coronavirus pour gagner des likes.

Considéré par l’Organisation Mondiale de la Santé comme une pandémie, le coronavirus a déjà touché « des millions de personnes » et des centaines de milliers de décès (Cliquez ⇒ Ici). Ces données devraient être suffisantes pour sensibiliser quiconque, mais les influenceurs utilisent le hashtag de la maladie pour engager des followers et gagner des likes dans leurs publications.

Jean-Jacques Crèvecœur dans le viseur pour ses propos sur le Covid

Régulièrement interrogé par le public, le Centre d’information et d’avis sur les organisations sectaires nuisibles (CIAOSN) a consacré sa dernière fiche d’information à une organisation nommée Emergence International Inc. et à son fondateur, le controversé Jean-Jacques Crèvecœur, détenteur d’une chaîne Youtube consacrée à la santé et dont certaines vidéos culminent à plus de 500 000 vues. Emergence International Inc., qui se donne pour but la production et la diffusion de produits et services en rapport avec le bien-être et la santé, fait l’objet de plusieurs controverses en Belgique et à l’étranger.

« Nous sommes sollicités pour des demandes d’informations la concernant depuis plusieurs mois, nous avons donc décidé de nous intéresser à son organisation », explique Kerstine Vanderput, directrice du CIAOSN. En lisant la fiche du CIAOSN, on comprend pourquoi Emergences International Inc. et son président suscitent l’intérêt des organisations de lutte contre les dérives sectaires belges et françaises, mais également canadiennes.

Ainsi, depuis le 2 mars, Jean-Jacques Crèvecœur a publié plusieurs vidéos sur son compte Youtube consacrées à l’actualité autour de la pandémie du coronavirus. Depuis le 13 mai, il publie également des vidéos intitulées Coronagates dans lesquelles il propose une interprétation assez personnelle de la crise que nous traversons.

Le président d’Emergences International Inc. affirmerait ainsi dans une vidéo, selon le CIAOSN, que le coronavirus est d’origine militaire. Dans une autre vidéo diffusée le 5 mai, il affirmerait aussi que le coronavirus est la suite d’un complot de l’OMS commencé par la pandémie de grippe A en 2009 pour imposer la vaccination de la population mondiale. Dans cette même vidéo, Jean-Jacques Crèvecœur déclare que l’OMS aurait « les moyens d’assassiner les personnes opposées à ses prétendus projets ».

Dans une autre vidéo datant du 20 juillet, il comparerait l’obligation du port du masque pour lutter contre la propagation du coronavirus à une forme de mise en esclavage de la population. Sur sa chaîne, Jean-Jacques Crèvecœur appellerait à la « désobéissance civile non violente et à refuser de se faire tester ou de porter un masque ». Il déclare également qu’il envisage de ne plus payer ses impôts et encourage les personnes le suivant à faire de même.

En France, Jean-Jacques Crèvecœur est régulièrement évoqué par l’Union nationale des associations de défense des familles et de l’individu (UNADFI). Conspiracy Watch, l’observatoire du conspirationnisme, s’est également intéressé au personnage et propose une analyse critique de son discours. L’une des vidéos de l’influenceur fait également l’objet d’un article de l’AFP qui dénombre de nombreux mensonges et contrevérités au sujet de la pandémie et de ses supposées conséquences. Il a par ailleurs été mentionné dans les travaux de la commission parlementaire belge de 1997 contre les pratiques illégales des organisations sectaires nuisibles.

La vidéo, intitulée « Coronavirus – se soumettre ou se mettre debout », a été publiée le 7 avril sur YouTube par Jean-Jacques Crèvecœur, où elle cumule près de 850.000 vues. Elle a depuis été partagée des dizaines de milliers de fois sur Facebook. Cette vidéo comporte au moins cinq affirmations fausses ou trompeuses.

 

 

Avec, dhnet

About gherrrabi

Check Also

Maroc – Liban : le hashtag «#Merci_Sa_Majesté_le_Roi_MohammedVI» qui inonde la Toile Libanaise

En réaction aux deux explosions qui ont secoué mardi 4 août Beyrouth et qui ont …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *