Home / COOPÉRATION / Lindiwe Sisulu, ministre sud-africaine des Relations internationales et de la Coopération, se félicite des élections en RDC

Lindiwe Sisulu, ministre sud-africaine des Relations internationales et de la Coopération, se félicite des élections en RDC

Lindiwe Nonceba Sisulu
La contestation judiciaire de M. Fayulu doit être autorisée.

Les Nations Unies devraient envisager d’envoyer une équipe de médiation en République démocratique du Congo (RDC) afin de maintenir la paix lors de l’annonce des résultats définitifs des élections, a déclaré dimanche la ministre sud-africaine des Affaires étrangères.

Lindiwe Sisulu, ministre sud-africaine des Relations internationales et de la Coopération, a indiqué lors d’une conférence de presse que l’envoi de médiateurs aboutirait à une résolution à l’amiable du différend autour des élections présidentielles du 30 décembre dernier.

Nous voudrions que l’ONU envoie une équipe de médiateurs en RDC afin que quand les résultats seront annoncés et que la Cour constitutionnelle communiquera un résultat, il y ait une équipe de médiateurs sur place pour veiller à ce que nous puissions maintenir le calme“, a-t-elle déclaré.

La ministre des Relations internationales, Lindiwe Sisulu, a déclaré que la Commission électorale de la République démocratique du Congo (RDC) devait être félicitée pour avoir organisé des élections pacifiques et équitables.

La Commission a annoncé que Felix Tshisekedi serait le vainqueur provisoire du scrutin présidentiel du 30 décembre. Cependant, le second, Martin Fayulu, a demandé à la cour constitutionnelle d’annuler les résultats.

Sisulu dit que le gouvernement sud-africain reconnaît que cette élection n’a pas été facile

«Si l’on considère qu’il ya plus de 600 partis politiques participants, 12 000 candidats aux élections législatives et le fait qu’il s’agisse de la première élection complète en RDC depuis son indépendance, il peut s’agir d’un ou deux incidents, mais c’était un issue pacifique. “

Les propos de Mme Sisulu sont intervenus après l’annonce de la victoire du candidat de l’opposition, Félix Tshisekedi, lors de la récente élection en RDC. Un autre candidat de l’opposition, Martin Fayulu, a cependant saisi la Cour constitutionnelle pour contester les résultats, exigeant un recomptage manuel des votes.

A Lire aussi  Pacte Mondial: Séminaire de réflexion des INDH africaines sur la promotion et la protection des droits des migrants et des réfugiés

La contestation judiciaire de M. Fayulu doit être autorisée, a-t-elle estimé.

La ministre a également salué les élections pacifiques en RDC, soulignant que le peuple congolais méritait la paix.

Nous sommes très heureux que ces élections se soient déroulées de manière pacifique (…) Notre continent africain mérite la paix comme n’importe quel autre continent. C’est un élément essentiel de tout processus démocratique“, a-t-elle souligné.

About Mohammed Gherrabi

Check Also

RDC: F. Tshisekedi donne un ultimatum aux entreprises chinoises

L’homme qui a déclaré vouloir réduire de 50% le taux de pauvreté de la République …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *