Home / CULTURE / Le trésor caché d’Afrique « Supportons les jeunes talents de l’Afrique »

Le trésor caché d’Afrique « Supportons les jeunes talents de l’Afrique »

Le parcours d’exception de William Kamkwamba , « un simple fermier, dans un pays de pauvres fermiers », le Malawi qui à l’aide d’un manuel de sciences poussiéreux et de pièces détachées de récupération, créa seul, à l’âge de 14 ans, « une machine tout droit sorti d’un rêve « . Une machine qui lui permit d’offrir à sa famille de l’électricité, un luxe auquel seuls 2 % de la population malawite ont accès…

« Une éolienne en Afrique » de William Kamkwamba

William Kamkwamba
William Kamkwamba

le Malawi, pays d’Afrique australe coincé entre le Mozambique, la Tanzanie et la Zambie. Car dans Une éolienne en Afrique , William raconte comment, à force d’ingéniosité et de ténacité, il est parvenu contre vents et marées, à construire une vie meilleure pour lui et pour les siens. Ainsi, à travers le quotidien de cet enfant rythmé par les travaux aux champs, les séances de lecture sous le manguier et les expériences en tout genre pour tenter de répondre à des questions auxquelles il ne trouvait pas de réponses (comment fonctionne une radio, un moteur, une dynamo ?), c’est tout un pan de l’histoire du Malawi qui se déroule sous nos yeux…

Ce jeune nigérian sans diplôme construit des mini-avions

Aghogho Ajine
Aghogho Ajine
Il n’a pas de diplôme universitaire, et pourtant le jeune nigérian Aghogho Ajine fabrique des avions en miniature avec des boites de conserve, des piles, des batteries usées.

Après avoir fini de monter ses engins volants, il les équipe d’un appareil photo afin de leur faire filmer les zones qu’elles survolent. Autre particularité, Il a mis au point  un  carburant adapté à ses appareils.

A Lire aussi  Afrique: Le Rwanda lance des mandats d’arrêt contre des Français présumés génocidaires

Interrogé sur sa compétence technique, il explique être un autodidacte qui a entrepris des recherches sur la construction des avions avant de s’y essayer. « J’ai fait moi-même mes recherches sur la façon de monter les mini-avions et j’ai décidé de les monter», confie-t-il à Africeleb.com.

Son premier prototype réalisé en 1999 est constamment amélioré depuis lors. Ce natif de la région du Delta envisage la commercialisation de ses miniatures en vue d’une reconnaissance internationale

About Mohammed Gherrabi

Check Also

EPEFA: 1ere PLATEFORME ENTREPRENEURS PROFESSIONNELS ET ENTREPRISES DE FRANCE ET D’AFRIQUE (EPEFA)

La 1ère plateforme Epefa est un carrefour des Entrepreneurs, Professionnels, Entreprises, Managers, Commerçants, Artisans, Etudiants, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>