Home / Non classé / Le Tchad: nouvelle Constitution, IVe République

Le Tchad: nouvelle Constitution, IVe République

La nouvelle constitution Tchadienne a été promulguée vendredi.

Idriss Déby en est à son cinquième mandat, qui s’achève le 21 août 2021. Des tentatives de manifestation ont eu lieu autour de l’Assemblée nationale lundi matin après un appel de l’opposition et de quelques acteurs de la société civile. Le Tchad, pays d’environ 14 millions d’habitants, est dirigé par le président Idriss Déby Itno depuis 1990. Des législatives, reportées depuis 2015, devraient avoir lieu à la fin de l’année.

Malgré la saisine du Conseil constitutionnel tchadien par vingt-six députés de l’opposition afin d’obtenir l’annulation du projet de loi constitutionnelle portant adoption de la Constitution de la 4ème République, le texte adopté lundi par le parlement a été promulgué vendredi.

L’opposition, des membres de la société civile et l’Eglise catholique avaient demandé sans succès que la Constitution soit adoptée par référendum.

Dans son discours délivré à l’occasion de la promulgation de la nouvelle constitution, Idriss Déby, le président tchadien a félicité “vivement l’ensemble des députes qui ont écouté la voix de leur conscience en opérant le choix utile, le choix du peuple”.

La nouvelle constitution, qui renforce les prérogatives du président Idriss Deby Itno, a été adoptée par 132 voix pour et deux contre.

Seuls deux députés de l’opposition étaient présents à la plénière, la majorité l’ayant boycotté.

Le président tchadien a indiqué que “l’entrée en vigueur effective de la nouvelle constitution consacre la refondation” de la Nation tchadienne “qui se veut plus ambitieuse et plus forte”.

La nouvelle constitution est présentée par le président Idriss Déby comme un texte fondamental porteur de changement au plan social, politique et économique qui permettra l’avènement d’un “Tchad nouveau, résolument tourné vers le futur et la modernité”.

A Lire aussi  Gabon: Un nouveau gouvernement qui a pour mission d’organiser les élections législatives

Avant la promulgation de la constitution par le chef de l’Etat tchadien, le premier ministre Pahimi Padacket Albert a démissionné puisque son poste a été supprimé dans la nouvelle constitution.

Avec, BBC

About Mohammed Gherrabi

Check Also

Venezuela News: nouveaux représentants diplomatiques de la République, et aides humanitaires

Juan Guaidó, rencontre les maires pour planifier l’aide humanitaire (Photo: Twitter). Le chantre du “socialisme …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *