Home / CULTURE / Le Palais de L’Élysée: trois chefs d’Etat cinq premières dames

Le Palais de L’Élysée: trois chefs d’Etat cinq premières dames

La première dame rassure, séduit, charme ou subjugue. Confinées à l’origine aux rôles secondaires, les premières dames sont aujourd’hui l’incarnation du « soft power », concept utilisé en relations internationales pour décrire la capacité d’un pays à influencer indirectement les comportements par la « manière douce ». Ainsi, quand les chefs d’Etat négocient les affaires du monde, leurs femmes jouent les diplomates glamour.

Nicolas Sarkozy

Cécilia Sarkozy : Elle était « Première dame de France » du 16 mai aux 15 octobre 2007, date à laquelle elle divorce du président Nicolas Sarkozy, avec lequel elle était mariée depuis 1996. Son bref passage à l’Élysée est notamment marqué par sa contribution à la libération des infirmières bulgares. En 2008, elle se marie avec l’homme d’affaires Richard Attias (Richard Attias est un homme d’affaires marocain). L’année suivante, elle fonde la Fondation Cécilia Attias pour les femmes, qui finance des projets visant à améliorer les conditions de vie des femmes dans les pays en voie de développement.

Carla Bruni-Sarkozy: En 2008, il y a dix ans, Nicolas Sarkozy, alors locataire de l’Elysée, surprenait le pays en se mariant avec Carla Bruni. L’ancien mannequin et croqueuse d’hommes, reconvertie dans la chanson avec succès.

François Hollande

Valérie Trierweiler: deux années passées au côté de François Hollande à l’Elysée. Valérie Trierweiler, est une journaliste politique française et animatrice de télévision, membre de la rédaction de Paris Match, elle présente entre 2005 et 2011, des émissions politiques sur la chaîne de télévision Direct 8. Entre 2005 et 2014, elle partage sa vie avec François Hollande, élu président de la République française en 2012.

Julie Gayet: compagne de François Hollande durant une grande partie de son quinquennat. Julie Gayet commence sa carrière à l’écran durant les années 1990 et se fait notamment connaître en interprétant le premier rôle féminin dans le film (Delphine 1, Yvan 0) de Dominique Farrugia. Elle se lance dans la production en 2007. Elle a notamment été nommée une fois au César de la meilleure actrice dans un second rôle pour Quai d’Orsay en 2014. Depuis 2013, elle est la compagne de François Hollande, président de la République française de 2012 à 2017. Leur relation n’est toutefois pas officialisée ; n’étant pas considérée comme étant la compagne du président de façon formelle, elle n’est pas apparue en public à ses côtés de manière officielle pendant son mandat.

Emmanuel Macron

Brigitte Macron: née le 13 avril 1953 à Amiens, est l’épouse d’Emmanuel Macron, président de la République française. Près de 24 ans séparent Brigitte et Emmanuel Macron. La Première dame est plus âgée que son président de mari, la relation entre le chef de l’Etat et l’ancienne professeure de lettres, débutée lorsqu’il était un jeune lycéen de 15 ans scolarisé où elle enseignait.

Le couple qu’elle forme avec le président, de 24 ans son cadet, a suscité (et suscite toujours) des critiques et des remises en question quant à sa véracité. En pleine campagne électorale, Emmanuel Macron avait ainsi décidé de mettre les choses au clair sur sa soi-disant idylle avec Mathieu Gallet, président de Radio France, rappelant au passage que « derrière le sous-entendu », il fallait comprendre « qu’il n’est pas possible qu’un homme vivant avec une femme plus âgée soit autre chose qu’homosexuel ou gigolo caché ».

A Lire aussi  Découvrez ces personnalités juives marocaines les plus influentes au monde

Brigitte Macron a choisi, chose rare, de s’exprimer dans les colonnes de Point de vue. « C’est le couple que nous formons qui nous protège. Notre union et le bonheur que nous avons à être et agir ensemble sont notre force. Mon époux dit souvent que pour être efficace, il faut être heureux et j’ai un certain talent pour le bonheur, confie la première dame. Pour le bonheur et pour la liberté. Je ne compte pas me laisser dicter ma conduite par la médiocrité des perfidies anonymes ou les malveillances ».

A lire aussi:⇒ La patience de la Première dame a des limites ! Brigitte Macron

Dans une séquence, l’ancien ministre de l’Économie, visiblement énervé par la défaite de l’OM face à Monaco se fait taper sur les doigts par son épouse : « Ah mais on s’en fout ! ».

About Mohammed Gherrabi

Check Also

ROYAUME DU MAROC / Al Boraq, le 1er Train à Grande Vitesse en Afrique

​ Après son accueil par le Souverain marocain à l’aéroport de Tanger-Inou Battouta, les deux …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *