Home / ECONOMIE / L’Algérie: Le Pays riche-pauvre

L’Algérie: Le Pays riche-pauvre

L’Algérie 1er pays d’accueil d’IDE de la zone MEDA, 9e exportateur du pétrole au monde. Le taux de chômage le plus élevé au Maghreb. L’Algérie n’arrive pas à produire ce qu’il consomme, il utilise ses pétrodollars pour faire ses courses.

Algérie Le Pays riche pauvre
Algérie Le Pays riche pauvre

Les causes qui ont rendu ce Pays si pauvres sont: le polisario et l’armée (ANP)

Pour le polisario:

La survie du polisario est à plus de 60 milliards de dollars, soit 42,6% du PIB Algérien.

Des sources bien au fait des caisses noires du DRS (service de renseignement militaire), estimeraient le montant cumulé des sommes affectées, durant 35 ans, à la survie du Polisario et de la population sahraouie à plus de 60 milliards de dollars, soit l’équivalent de 42,6% du PIB, estimé à 141 milliards de dollars pour 2009. Bien entendu, ce chiffre n’inclue pas les aides humanitaires internationales en nature destinées aux populations civiles dans les camps de Tindouf. A la somme des 60 milliards de Dollars, s’ajoute aussi le manque à gagner sur le prix de vente du gaz et du pétrole. Wikileaks a révélé que Bouteflika utilise le prix de vente des hydrocarbures comme moyen de pression sur certains pays européens pour les dissuader de cautionner le plan d’autonomie du Sahara proposé par le Maroc. Si cette somme d’argent a été investie dans les services publics, estime un observateur averti à Alger, ce pays serait aujourd’hui parmi les vingt premières nations au niveau du développement humain et aucun Algérien n’aurait eu besoin d’émigrer clandestinement en Europe à bord d’une barque de fortune courant le risque de périr au fond de la Méditerranée.

Pour l’armée (ANP)

Aucune armée au monde n’est aussi fameuse pour les affaires de corruption et d’enrichissement illicite que l’armée Algérienne, et les individus suivants, se sont tout permis; ils ont fait de l’Algérie leur patrimoine personnel et qu’ils ont le droit de se la départager:

 

* Général Larbi Belkheir:

Sa fortune s’estime à plusieurs centaines de millions de dollars. Il a plusieurs biens immobiliers et fonciers en France, en Suisse, en Espagne, au Maroc, aux Etats-Unis et au Canada. Le général Belkheir a spolié les biens de l’état et du peuple algérien de trois façons. Quand il était secrétaire à la présidence, il avait la responsabilité du budget de cette institution. La deuxième source de sa rapine a été le projet Fiat que les Italiens ont essayé de monter en Algérie depuis 1985, sans succès à ce jour. Belkheir a touché d’immenses commissions pour ce projet. Son troisième cambriolage est le projet de construction de l’oléoduc gazier, projet qui devait être attribué à une compagnie nationale mais dont bénéficia une compagnie italienne; Belkheir obtient une rente mensuelle astronomique.

 

* Le général Mohamed Lamari:

Il touche des commissions de marché des compagnies pharmaceutiques françaises en Algérie. Il est l’ami et le partenaire de Mohamed Ait-Djeddou, le magnat de l’importation pharmaceutique en Algérie. Une grande partie des dizaines de millions de dollars qu’il a amassé vient en fait des contrats d’armement passés avec l’Afrique du sud et la France en particulier, en plus bien sûr du pourcentage de la rente annuelle du pétrole.

 

* Général Khaled Nezar:

Il a amassé sa fortune particulièrement lorsqu’il était ministre de la défense. Il a des comptes bancaires en France, en Suisse et aux Etats-Unis. Il possède de nombreuses villas à Alger, à Batna et à Constantine. Il détient des biens immobiliers et fonciers dans plusieurs wilayas. Il possède une villa aux Etats-Unis, achetée en 1992 avec l’argent du contribuable algérien. Son fils, qui a le monopole d’importation de plusieurs produits agro-alimentaires, a monté sa compagnie avec un prêt bancaire de la Banque nationale d’Algérie avec un taux d’intérêt avoisinant le zéro et un délai de paiement indéfini. Nezar Junior s’est lancé dernièrement dans l’aviation civile avec une compagnie aérienne privée.

 

* Général Mohamed Mediene:

Il a une fortune colossale dont l’estimation n’est pas connue. Il est le principal actionnaire de la société sud-africaine de prospection d’or et de diamant dans le Hoggar. Il s’est assuré une rente importante de plusieurs multinationales de prospection pétrolière. Son homme de main qui supervise ses affaires et gère ses richesses est M. Hanchi. Le fils aîné de Mediene fait partie du conseil d’administration de Daewoo en Algérie et qui avec le démantèlement partiel, perfide de l’ENIE, contrôle une partie importante du marché d’importation de l’électronique, de l’électroménager et de la voiture.

 

* Général Mohamed Betchine:

Sa fortune s’élève à plusieurs dizaines de millions de dollars. Il possède des biens immobiliers immenses dans l’est algérien, mais aussi en Syrie, en Tunisie, en Suisse et en France. Il est le principal importateur et distributeur de sucre dans l’est algérien. Il contrôle une part importante du marché d’importation d’autres produits agro-alimentaires. Il possède plusieurs journaux et une maison d’édition. Il touche une rente régulière des compagnies pétrolières américaines Anadarko et Arco. Il a aussi touché des pots-de-vin dans les contrats de modernisation du système de défense aérienne.

 

* Général Abdelmadjid Taghit:

Il est dans une alliance d’affaires avec son frère qui a dirigé la Cosider. Il possède plusieurs biens immobiliers en Algérie. Il s’est enrichi considérablement en revendant des boutiques à Riadh El Feth acquises à des prix dérisoires.

 

* Général Mohamed Attailia:

Ex-chef de la 1ère région militaire, il est dans le brigandage des biens de l’état depuis 1965. Il possède un hôtel, un restaurant et une boucherie en France. Il possède aussi une usine de verrerie dans le midi de la France. Il a de vastes biens immobiliers en Algérie et des biens fonciers à Bouchaoui.

 

* Général Smain Lamari:

De part la sensibilité de son poste, il a réussi à monter un empire d’import-export et la plupart des transactions se font à l’extérieur du pays. En plus des biens achetés en France, il a eu de larges commissions sur les contrats d’armement réalisés avec les Français (couverture radar de l’ensemble du territoire). Avec des amis français, il reçoit en échange d’ouverture du marché algérien de généreuses commissions à chaque marché et assure aussi la protection des investisseurs. Sa fortune s’élève à plusieurs dizaines de millions de dollars.

 

* Général Kamel Abderrahim:

Commandant en chef des forces terrestres jusqu’en 1989, il possède des biens immobiliers en Algérie, ainsi qu’un restaurant et un hôtel en France. Il possède une usine ultramoderne de fabrication de consommables pour les hôpitaux à Ain Taya.

 

* Général Moustafa Belloucif:

Il s’est enrichi en s’accaparant les comptes bancaires du richissime Zeggar évalués à plusieurs millions de dollars. Il s’est aussi enrichi par la revente de biens de l’état achetés à des prix dérisoires. Il possède des biens immobiliers très cotés à Alger et à Annaba.

 

* Général Mohamed Touati:

Son importance au sein la hiérarchie militaire lui a permis d’utiliser à fond son influence et à recevoir en conséquence des commissions sur tous les grands projets d’investisse ou de prospection des champs pétroliers dont il assure la sécurité avec ses compagnies privées de protection moyennant un pourcentage sur chaque puits. Il possède des biens immobiliers dans tout le territoire national et de même en France et en Suisse. Sa fortune est de plusieurs dizaines de millions de dollars.

 

* Général Mohamed Hartani:

Ancien directeur de l’hôpital central de l’armée à Alger, c’est en cette qualité qu’il a amassé sa fortune. Il a touché d’immenses commissions de marché de Siemens et d’autres compagnies de matériaux de construction. Il est le représentant de Siemens en Algérie sous la couverture de son épouse. Il a des biens immobiliers en Algérie, en suisse, en France et en Allemagne. Il possède plusieurs commerces à Alger, à Constantine et à Annaba.

 

* Général Ben Abbes Gheziel:

Il a amassé sa fortune, estimée à plusieurs millions de dollars, par les pots-de-vin et les commissions de marché dans l’achat d’équipements pour la Gendarmerie nationale, en particulier de la compagnie Beretta. Il a des biens immobiliers et fonciers en Algérie et en France. Il rapine aussi dans l’import-export.

 

* Général Mohamed Dib:

Ancien chef de la Garde républicaine, ce général discret a une fortune estimée à plusieurs millions de dollars. Il a amassé sa fortune par la restructuration de la Garde républicaine (commissions de marché lors de la rénovation de son infrastructure et achat au prix symbolique et revente des systèmes et matériels). Il possède des biens immobiliers et fonciers en Algérie.

 

* Général Cherif Ouadani:

Spécialiste du pillage, sa fortune s’élève à plusieurs dizaines de millions de dollars. Il possède des biens immobiliers dans les quartiers chics de Paris, des propriétés luxueuses et des chevaux à Deauville. Il est actionnaire à Peugeot dont il est le représentant en Algérie depuis 1990. Il a de grands biens immobiliers à Alger et à Tlemcen. Il possède une usine de confection de vêtements luxueux à Tlemcen. Il détient le monopole d’importation du textile en Algérie.

 

* Colonel Hocine Senoussi:

Bras droit de Belkheir, ami de Chadli, il a amassé sa fortune immense lors de la construction à Alger du monument Maqam Echahid. Il a touché des commissions de marché sur ce projet qui a coûté près de 350 millions de dollars au contribuable algérien. Il s’est aussi accaparé plusieurs magasins du complexe commercial de Riadh El Feth qu’il a revendu au prix fort. Il possède des biens immobiliers à Alger, à Oran et surtout à Tlemcen et bien sûr à l’étranger.

 

D’autres généraux tels que: Abdelmalek Guenaizia, Abdelhamid Djouadi, M. Lakhal Ayat, Abdelmadjid Cherif, Mohamed Ghenim, Said Bey.etc. Ont aussi amassé des fortunes colossales, et la liste est malheureusement longue pour le reste des militaires corrompus, indignes de porter les emblèmes de l’ANP.

About Mohammed Gherrabi

Check Also

CPI : la libération de Gbagbo et Blé Goudé suspendue après un nouvel appel du procureur de la CPI (vidéo)

Après une première suspension, la remise en liberté de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé …