Home / POLITIQUE / Algérie/L’affaire du massacre de Tibhirine, une affaire qu’on peut pas anesthésier

Algérie/L’affaire du massacre de Tibhirine, une affaire qu’on peut pas anesthésier

L’affaire du massacre de Tibhirine, soi le CAUCHEMAR par excellence du pouvoir militaire ILLÉGITIMES algériens, reviendra en FORCE au premier plan, les prochains jours. En principe dès samedi prochain, 4 avril. De guerre lasse, tablant sur une amnésie progressive de l’opinion publique, les ripoux criminels ILLÉGITIMES ont cru pouvoir l’anesthésier selon la sempiternelle technique utilisée pour ensabler et tuer de ‘mort douce’ avec le temps, leurs millions de forfaitures, à l’instar des disparus et du génocide qui fit 250.000 victimes durant la décennie noire.

Mal leur en a pris cette fois-ci ! ils ne réussiront jamais une telle prouesse! Le temps des miracles est fini ! Que dalle ! Les esprits de moines assassinés sont tenaces, persévérants et coriaces ! et ils les poursuivront dans cette vie et dans l’au-delà ! En effet dès la première visite du juge Trevidic en Algérie (nov 2013), des journalistes qui l’ont suivi pas à pas ont repris le dossier à zéro, en l’étudiant de fond en comble. Le fruit de leur investigations, au moins deux documentaires, seront diffusés prochainement dans l’hexagone. Le premier sur France 2 et un deuxième, probablement sur Canal +. Déjà coincés et sans issue aucune de secours, les ripoux CRIMINELS ILLÉGITIMES qui ont confisqué les preuves, violé l’accord d’entraide judiciaire et refusent catégoriquement aux experts de faire les analyses (conjointes par un binôme de scientifiques algéro-français) doivent s’attendre à un bombardement en règle, déclenché par une armada médiatique munie de canons de Ø 90 mm. Haut les cœurs !

About Mohammed Gherrabi

Check Also

La Mauritanie figure en bonne place parmi les pays qui ont le plus enregistré de coup d’Etat depuis les années 50.

Sidi Ould Cheikh Abdallahi, premier président démocratiquement élu (en mars 2007) depuis l’indépendance du pays en …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *