Home / CULTURE / L’affaire de Lillehammer: l’assassinat par des agents du Mossad, de Ahmed Bouchiki à Lillehammer (Norvège) le 21 juillet 1973.

L’affaire de Lillehammer: l’assassinat par des agents du Mossad, de Ahmed Bouchiki à Lillehammer (Norvège) le 21 juillet 1973.

L’affaire de Lillehammer se réfère à l’assassinat le 21 juillet 1973 à Lillehammer (Norvège) par des agents du Mossad, de Ahmed Bouchiki, un simple serveur norvégien d’origine marocaine.

C’était le 21 juillet 1973 à Oslo en Norvège, ou des agents du Mossad l’avait pris pour un responsable palestinien. Jusqu’à présent ses assassins n’ont jamais été inquiétés par la justice. La raison d’Etat ayant pris le dessus. Les autorités norvégiennes, pourtant très à cheval sur le respect des droits de l’Homme, ont décidé de fermer les yeux sur cet assassinat.

Le crime commis, par erreur ou avec préméditation, demeure pourtant un crime passible de peines d’emprisonnement. Sauf dans le cas de Bouchiki, un garçon de café tué froidement devant sa femme enceinte. Dans un premier temps, la police avait arrêté et emprisonné cinq agents du Mossad:

  • Marianne Gladinkoff, née en Suède ;
  • Sylvia Rafael, née en Afrique du sud ;
  • Zvi Steinberg, né en Brésil ;
  • Abraham Gehmer
  • et Dan Aerbel, nés au Danemark,

avant de les libérer. En revanche, le sixième, l’Israélien Mike Harari, a réussi à prendre la poudre d’escampette.

Il n’était d’ailleurs pas le seul. Huit autres personnes avaient pris part à la préparation de cet assassinat durant deux ans. En réalité, ils visaient Ali Hassan Salamaeh, présenté comme un haut responsable au sein de l’OLP et chef du commando qui avait pris en otage des sportifs israéliens aux Jeux Olympiques de Munich de 1972.

Chico Bouchikhi
Chico Bouchikhi et son groupe Chico and the Gypsies sont à l’affiche de la soirée de gala du 28 mai au bénéfice de l’école Riad Zitoun dans la vallée de l’Ourika. L’occasion de revenir sur ses engagements en faveur de la paix (Ph. Mokhtari)
Pour rappel Ahmed BOUCHIKHI est le frère de CHICO , le célèbre chanteur du groupe Gipsy King et artiste de l’Unesco pour la paix.
Chico Bouchikhi (de son vrai nom Jahloul Bouchikhi), né le 13 octobre 1954 à Arles, est un guitariste français, cofondateur des Gipsy Kings. Né à Arles d’un père marocain et d’une mère algérienne, Jahloul « Chico » Bouchiki est un des fondateurs des Gipsy Kings qui fit une percée internationale en 1988. Producteur, directeur artistique, musicien, et coauteur des titres qui ont assuré la gloire des Gipsy Kings, il fonde en 1992 son propre groupe, Chico and the Gypsies.

A Lire aussi  Le président Bill Clinton chante la paix "Imagine" de John Lennon's

1994  CHICO a chanté devant Yasser Arafat et Shimon Peres

“Cet événement m’a ramené à la mort de mon frère, Ahmed Bouchikhi, assassiné par erreur en Norvège en 1973 par le Mossad. Une confusion d’identité. Et voilà que des années après, je chante devant Peres et Arafat! Je crois tellement au destin… Quand l’Unesco nous a proposé de jouer à Oslo en 1994 pour un gala qui accompagnait le premier anniversaire des accords de paix israélo-arabes, personne ne savait ce qui était arrivé à mon frère. J’ai alors raconté mon histoire, qui a été rapportée au directeur général de l’Unesco de l’époque, Federico Mayor, et c’est comme ça que j’ai reçu le titre d’envoyé spécial de l’Unesco pour la paix, avec le commandant Cousteau comme parrain. Vingt ans maintenant que cette confiance m’est renouvelée, et cela motive encore plus mon envie d’oeuvrer pour la tolérance. Un régal de chanter pour la paix, comme à Ramallah ou en Israël où j’ai joué une semaine après les attentats de New York devant 30.000 personnes, des Palestiniens et des Israéliens assis côte à côte. Et là vraiment, je me suis demandé pourquoi on ne montre pas ça dans les médias, au lieu de prôner la haine tous les jours.” 

 

 

About Mohammed Gherrabi

Check Also

Le président Bill Clinton chante la paix “Imagine” de John Lennon’s

L’image est encore dans les mémoires : le Palestinien Yasser Arafat et l’Israélien Yitzhak Rabin …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *