Home / Business / La vie d’un prince Al-Walid ben Talal, les plus importantes fortunes du monde

La vie d’un prince Al-Walid ben Talal, les plus importantes fortunes du monde

Le prince Al-Walid ben Talal ben Abdelaziz Al Saoud (الوليد بن طلال بن عبد العزيز آل سعود), ou plus simplement Al-Walid (en anglais Alwaleed Bin Talal Bin Abdulaziz Al Saud1) est un homme d’affaires saoudien né le 7 mars 1955 à Riyad, d’une mère libanaise.

Le milliardaire avait été arrêté il y a près de trois mois dans le cadre d’une purge anti-corruption sans précédent dans le royaume qui a vu l’arrestation de 350 personnes, dont des princes, des ministres, des ex-ministres et des hommes d’affaires.

Le milliardaire saoudien Al-Walid ben Talal a été libéré samedi à la suite d’un « arrangement » financier avec les autorités. Il avait été arrêté voici près de trois mois dans le cadre d’une purge anti-corruption sans précédent dans le royaume. Agé de 62 ans, le prince milliardaire était le plus haut placé des quelque 350 personnalités dont des princes, des ministres, des ex-ministres et puissants hommes, détenues notamment à l’hôtel Ritz-Carlton de Ryad. Une campagne avait été lancée le 4 novembre par le prince héritier Mohammed ben Salmane, fils du roi et homme fort du pays.

« Le procureur général a approuvé un arrangement avec le prince Al-Walid ben Talal » et ce dernier a ensuite pu rentrer chez lui en cours de matinée, a indiqué à l’AFP une source gouvernementale, sous couvert de l’anonymat. Celle-ci n’a pas fourni plus de précisions sur cet « arrangement ». Interrogée si le prince allait rester à la tête de la Kingdom Holding Company, elle a répondu par l’affirmative. Un peu plus tôt, un associé proche du milliardaire avait indiqué à l’AFP que le prince était « libre ». Contacté, le ministère saoudien de l’Information n’a pas souhaité faire de commentaire.

Classé parmi les plus importantes fortunes du monde, le prince al-Walid est le petit-fils de deux figures historiques du monde arabe : le roi Abdelaziz al-Saoud, fondateur de l’Arabie saoudite, et Riad al-Solh, premier chef de gouvernement de l’histoire du Liban. La Kingdom Holding Company possède notamment le célèbre hôtel de luxe George-V sur les Champs-Élysées à Paris. Le magazine Forbes estimait, en 2017, que le prince pesait 18,7 milliards de dollars, ce qui le mettait à la 45e place de son dernier classement des fortunes mondiales.

Le prince al-Walid est également connu pour son franc-parler et ses appels pour une société saoudienne plus ouverte. Défenseur des droits des femmes, il avait lancé fin 2016 un vibrant appel pour que les femmes en Arabie saoudite obtiennent le droit de conduire et déploré « le coût économique » de l’interdiction de volant pour elles. Près d’un an plus tard, son appel a été entendu et les femmes seront autorisées à conduire à partir de juin 2018.

About Mohammed Gherrabi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>