Home / POLITIQUE / La guerre des sables 1963, un minable dit: Ben Bella

La guerre des sables 1963, un minable dit: Ben Bella

Les journées du 7-15 octobre 1963,l’armée algérienne venant de Tindouf, vient d’attaquer à la surprise de tous, les points d’eau  Marocains de Hassi Beida et de Tinjoub. Où 12 mokhaznis se sont fait tués, certains brûlés vifs. L’agent comptable payeur (Français) tombé dans une embuscade, et fut assassiné avec son chauffeur et son aide-comptable. Le Maroc surpris..!,envoyait sur place à partir de Zagora,le point le plus proche de ce forfait houleux, des unités des Forces Armées Royales, en rescousse et en prospection. De l’autre coté, l’Algérie avait prévue, tout au long de la frontière, le potentiel militaire dont elle disposait, et prête à toute riposte improviste de la part du Maroc…!préparant des commandos d’élite pour frapper, les points névralgiques marocains limitrophes du tracé frontalier. Tandis que le Maroc tout entier, paniqué par l’ampleur de l’événement  -surprise-. Des bureaux pour le recrutement des partisans, sont ouverts à travers tout le territoire national, des centres d’entraînement aussi, sont également vite équipés et encadrés, pour organiser une bonne auto-défense. On sait pas combien ça va durer cette guerre! en tout cas, tous les marocains se sont portés volontaires pour parer à toutes éventualités..

 Une vraie guerre s’éclata  entre l’Armée Royale et l’A.N.P.A(Armée Nationale Populaire Algérienne)pour rien??dit-on ! sans savoir au juste l’objectif algérien! Et qui en est derrière? Le président algérien Ben BELLA, un simple adjudant de l’armée française prend frivolement, et à la légère, une décision grave, sans prévoir les conséquences qui peuvent en découler, occupe les ondes de la radio algérienne, pas pour justifier..mais pour inciter les algériens à se rallier à lui, s’engager, et s’enrôler dans cette guerre, pour anéantir l’ennemi Marocain et faire, tout simplement tomber  « le régime impérialiste Marocain», selon ses propres termes! Qu’est-ce que c’est que ça. ? .C’est honteux se demandent les gens, de part et d’autre? Le Maroc se trouvait alors, en situation de légitime défense. Il prend sérieusement ses dispositions en temps que pays agressé et trahi par un voisin infidèle, et sort vainqueur de toutes les batailles, dont il était contraint d’en faire face, en un peu de temps .Car les soldats algériens qui venaient de se rendre de l’A.L.N.  -Armée de Libération Algérienne-, avec un mauvais esprit, croyaient à tort, que les hommes de troupe Marocains,à qui ils en avaient affaire, en avaient la même fragilité, que les soldats français qu’ils combattaient auparavant dans les maquis. Mais comment affronter cette inopportunité, et sortir de l’impasse ?  

  Le colonel Driss Ben Omar, était là..pour répondre présent, au devoir sacré national. Qui est ce Driss Ben Omar? C’est un ex-capitaine qui se rendait, dès l’aube de l’indépendance de l’armée française, en recasement à l’armée royale, cumulant des expériences pratiques de combat, héritées des armées professionnelles européennes hautement qualifiées. Il était le vibrant guerrier qui dérange, avec une grande bravoure, d’une importance similaire de courage, lors des batailles du « pont de la rivière l’Orne, et la Sainte Mère de l’Église » en Italie durant les étapes fortes de la 2°guerre mondiale, qui devint après le film   » le jour le plus long » avec 52 grandes stars acteurs du monde du 7ème art. .

 

Ce grand combattant patriotiste,mettait son savoir faire au service des Forces Armées Royales, et au service de son pays pendant cette guerre, que lui imposait farouchement, une Algérie folle, non reconnaissante. Il ne tardait pas, par tactiques professionnelles, très bien calculées, de mettre -à sac- les soldats agresseurs algériens, au bout de 3 jours de combat seulement, et faire échouer toutes les tentatives ambitieuses de l’armée algérienne, désorganisée en cette circonstance, démantelée moralement.

Lors de la capture des algeriens

Guerre des Sables – partie 1

Guerre des Sables – partie 2

Guerre des Sables – partie3

Guerre des Sables – partie 4

About Mohammed Gherrabi

Check Also

&

Royaume du Maroc: LANCEMENT OFFICIEL DU PLAN D’ACTION NATIONAL EN MATIÈRE DE DÉMOCRATIE ET DES DROITS DE L’HOMME.

S’exprimant à cette occasion, Saâd Eddine El Othmani Chef de Gouvernement a souligné l’importance du …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>