Home / COOPÉRATION / La Force Licorne exhibe sa puissance de feu

La Force Licorne exhibe sa puissance de feu

La Force française Licorne a fait exhibition vendredi de sa puissance de feu lors d’une démonstration de tirs réels, la toute première en Côte d’Ivoire, dans la perspective de la levée de l’embargo sur les armes et le rééquipement de l’armée ivoirienne.

Une levée de rideau par un hélicoptère de marque Fennec a ouvrant le feu à l’arme lourde sur un objectif d’opportunité lors d’une mission de reconnaissance et une clôture par des tirs de missile et l’évacuation d’un blessé par hélicoptère, la Force Licorne a présenté à la hiérarchie militaire ivoirienne toute une panoplie de la puissance de sa force de frappe.

Plongés dans un scénario réaliste d’engagement sur un théâtre ouvert, la vallée de 4 km² de Lomo Nord (Toumodi) servant de camp de tir à la Licorne depuis la fermeture de celui de Grand-Bassam pour la construction de l’autoroute, les spectateurs ont assisté au traitement d’ennemis imprévus par un Fennec alliant souplesse, vélocité et efficacité, voltigeant au ras de la cimaise des palmiers et au flanc du coteau surplombant la vallée.

Ils ont assisté à l’entrée en scène au sol de l’infanterie, à la neutralisation d’engins lourds et renforts ennemis par des tirs de canon, de blindés, de roquettes et de missiles ou encore à l’anéantissement d’éléments contournant le champ, par des tireurs d’élite embusqués.

Dans une étourdissante détonation de tirs tout à fait à balles réelles, ils ont assisté à la tactique déployée in-situ, par le commandant des opérations, le lieutenant colonel Jacques Sicard, sous la supervision du commandant de l’opération Licorne, le colonel Paul Sauzey, en présence de l’ambassadeur de France, Georges Serre.

« C’est impressionnant, fabuleux, excitant », s’est spontanément enthousiasmé le ministre auprès du président de la République chargé de la Défense, Paul Koffi Koffi, quand dans un nuage de fumées, l’officier Sicard annoncé la fin de l’exercice de 45 minutes.

« Nous avons apprécié le professionnalisme, la justesse et la précision des tirs tout comme la qualité des armes utilisées« , a-t-il ajouté saluant la qualité du partenariat entre la Côte d’Ivoire et la France, en la personne de l’ambassadeur.

« Je me réjouis de trouver en l’ambassadeur un partenaire sûr pour nous aider à réformer notre armée« , a-t-il dit, rappelant que la Licorne a contribué à la formation du contingent ivoirien déployé au Mali sur le site même de Lomo Nord.

Après avoir atteint ses objectifs, la Licorne prend fin le 31 octobre, a indiqué le colonel Paul Sauzey. Toutefois, elle muera en une Force française en Côte d’Ivoire en tant que force d’intervention d’urgence dans la sous-région comme à l’occasion de Serval au Mali et de Sangaris en République centrafricaine.

 

abidjan911

 

 

 

 

About Mohammed Gherrabi

Check Also

Le Ministre de la Sante et le Ministre de l’Éducation Nationale, de la Formation Professionnelle, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique donnent le lancement officiel de la semaine Nationale de Santé Scolaire

Le Maroc célèbre la Semaine Nationale de Santé Scolaire du 22 au 27 avril 2019, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *