Home / Business / KSA : décès du prince Al Walid Ibn Tallal ?

KSA : décès du prince Al Walid Ibn Tallal ?

Le prince Al-Walid ben Talal ben Abdelaziz Al Saoud, ou plus simplement Al-Walid (en anglais Alwaleed Bin Talal Bin Abdulaziz Al Saud1) est un homme d’affaires saoudien né le 7 mars 1955 à Riyad, d’une mère libanaise.

Le prince al-Walid ben Talal d’Arabie saoudite, l’une des plus grandes fortunes mondiales

Des sources officielles saoudiennes ont démenti, ce mardi, les informations reliées depuis un jour, sur les réseaux sociaux faisant état du décès de l’Emir Al Walid Ibn Tallal, en détention.

Les mêmes sources ont déclaré que l’Emir est bien portant et qu’il passe ses journée de façon tout à fait normale, démentant qu’il ait été victime du moindre malaise ou problème de santé.

Classé parmi les plus importantes fortunes du monde, le prince al-Walid est le petit-fils de deux figures historiques du monde arabe: le roi Abdelaziz al-Saoud, fondateur de l’Arabie saoudite, et Riad al-Solh, premier chef de gouvernement de l’histoire du Liban. La Kingdom Holding Company possède notamment le célèbre hôtel de luxe George-V sur les Champs-Élysées à Paris. Le magazine Forbes estimait, en 2017, que le prince pesait 18,7 milliards de dollars, ce qui le mettait à la 45e place de son dernier classement des fortunes mondiales.

Le prince al-Walid est également connu pour son franc-parler et ses appels pour une société saoudienne plus ouverte. Défenseur des droits des femmes, il avait lancé fin 2016 un vibrant appel pour que les femmes en Arabie saoudite obtiennent le droit de conduire et déploré « le coût économique » de l’interdiction de volant pour elles. Près d’un an plus tard, son appel a été entendu et les femmes seront autorisées à conduire à partir de juin 2018.

A Lire aussi  L’Arabie Saoudite: Un "scénario envisageable"...Wait & see

Le prince saoudien Al-Walid Ben Talal qui s’est engagé à allouer à terme sa fortune, 32 milliards de dollars, à des projets sociaux et humanitaires.

“Cette fortune, je l’offre à l’humanité”

Toute ma fortune m’a été donnée par Dieu et par ma grande nation. Cette fortune, je l’offre à l’humanité, et l’humanité n’a ni religion, ni race, ni sexe“, a déclaré le prince âgé de 60 ans, entouré de ses cadres et employés dans ses bureaux de Riyad (Arabie saoudite). Cet engagement philanthropique va aider à jeter des ponts entre les cultures, développer les communautés, promouvoir les droits des femmes, aider les jeunes, fournir des secours en cas de catastrophes naturelles et créer un monde plus tolérant, a encore affirmé le prince, neveu du roi Salmane et de l’ancien roi Abdallah, décédé en janvier.

Le prince Al-Walid Ben Talal n’occupe aucune fonction gouvernementale saoudienne et, selon lui, le don serait “supervisé et géré par un conseil d’administration dont il aura la présidence, soulignant que son engagement se poursuivrait après sa mort.

Avec, Source

About Mohammed Gherrabi

Check Also

L’Arabie Saoudite: Un “scénario envisageable”…Wait & see

Ceci a eu lieu bien avant sa récente désignation, alors qu’il était encore un vice-prince …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *