Home / Business / Justice / Enquête russe: Roger Stone, l’ex-conseiller de Donald Trump, arrêté

Justice / Enquête russe: Roger Stone, l’ex-conseiller de Donald Trump, arrêté

Roger Stone, ami de longue date et ancien conseiller informel de Donald Trump, a été arrêté vendredi et inculpé dans l’enquête sur une possible collusion entre l’équipe de campagne présidentielle de Donald Trump en 2016 et la Russie, selon des médias américains.

Roger Stone, républicain agé de 66 ans, a été arrêté tôt vendredi matin à Fort Lauderdale en Floride, “à la suite d’une inculpation par un grand jury fédéral le 24 janvier 2019”. Le porte-parole de Robert Mueller a également indiqué que Roger Stone serait présenté à un juge de Floride à 11 heures, heure locale, vendredi.

Roger Stone, est inculpé par le procureur spécial Robert Muller de sept chefs d’accusation. Parmi eux, il est accusé de:

  • «fausses déclarations»;
  • «subornation de témoin»;
  • «d’obstruction à une procédure officielle», rapporte CNN, citant le bureau du procureur.
Roger Stone a fait ses premiers pas en politique dès l’âge de 12 ans derrière le candidat républicain Barry Goldwater. Huit ans plus tard, il abandonne ses études pour se mettre au service de la campagne de réélection de Richard Nixon, son idole, dont il porte un portrait tatoué entre les épaules.
Roger Stone, “l’artiste” des coups bas en politique
Selon les enquêteurs, il savait que l’organisation de Julian Assange allait publier des e-mails piratés dans le camp démocrate, susceptibles de noircir l’image de leur candidate, Hillary Clinton. Il avait cherché à en savoir plus et avait tenu l’équipe de Donald Trump au courant.

Mais en 2017, interrogé par des parlementaires, il avait tout nié, fidèle à l’un de ses principes: “Ne rien admettre, tout nier, contre-attaquer”.
Il se distingue en introduisant un espion dans l’équipe de son adversaire, qui, devenu chauffeur du candidat, finira par voler des documents internes.

A Lire aussi  USA: accusé de harcèlement sexuel, le présentateur vedette américain Charlie Rose "licencié"

Apôtre des “Fake News” avant l’heure, il fait passer dans la presse un autre rival de Nixon pour un gauchiste extrémiste en inventant une donation que ce dernier aurait faite à un groupe socialiste.

De cette campagne, il retiendra une autre leçon: les républicains doivent s’adresser à une base d’électeurs blancs, de la classe moyenne, en banlieue ou zone rurale.

Tout au long de sa carrière, il suit la même recette et théorise sa méthode: “Attaquer, attaquer, attaquer, ne jamais se défendre”.

Tandis que ses crédos passent à la postérité, lui cultive son image de dandy tiré à quatre épingles. Vêtu de costumes sur-mesure sur son corps bodybuildé, il teint ses cheveux en blond doré, avant d’assumer une crinière blanche et nourrie.

“La politique pour moi n’est pas du théâtre. C’est un art de la performance”, déclare-t-il en 2007.

About Mohammed Gherrabi

Check Also

Cameroun/Affaire Maurice Kamto: La réaction officielle des autorités, après la déclaration du sous-secrétaire d’état américain

Dans une sortie sur sa page Facebook, Calixte Beyala écrit « Le Cameroun n’est pas …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *