Home / Business / Italie : Sit-in devant le parlement à Rome pour pour dénoncer les crimes commis par le polisario dans les camps de Tindouf

Italie : Sit-in devant le parlement à Rome pour pour dénoncer les crimes commis par le polisario dans les camps de Tindouf

Italie : Sit-in devant le parlement à Rome pour pour dénoncer les crimes commis par le polisario dans les camps de Tindouf

L’Algérie est le principal responsable de ces formes diverses et très graves de violations et de déni des droits de l’enfant dans ses domaines notoires de Tindouf.

  • Enfant Soldat recruté dans les milices armées du Polisario.
  • Enfant kidnappé avec sa famille sans droit de circulation, pour s’installer au nord de l’Algérie ou dans un autre pays tiers.
  • Enfant déporté à Cuba pour formation militaire.
  • Enfant affamé parce que sa ration qui lui est offerte par les organismes est dirigée vers le marché noir par les dirigeants algériens et les dirigeants des milices du Polisario, comme en témoigne le dernier rapport de l’Office européen de lutte antifraude, OLAF, présenté à l’UE.
  • Enfant gravement malade, comme l’a témoigné un pédiatre dans le nord de l’Italie.
  • Enfant esclave parce que l’homme noir et sa famille sont la propriété privée de l’homme blanc dans les champs.
  • Enfant sans identité et jamais inscrit malgré les nombreuses résolutions de l’ONU et du HCR. Chaque été, à des fins de propagande, cet enfant est exploité, en Italie et en Espagne, à la lumière du soleil….

L’enfant considéré comme un fonds de commerce utile pour demander une aide alimentaire internationale est toujours utilisé et, pendant des années il est de plus en plus séparé dans le désert connu sous le nom d’enfer absolu: Tindouf et Lahmada. Enfant sans défense et incertain, car à Tindouf règnent les Boko Haram, DAESH, IS, AQMI, MUJAO, les gangs du crime organisé intercontinental armé, le trafic de drogue et l’immigration, menacés par l’incertitude future, l’insécurité et le terrorisme.
L’Italienne Rossella Urru a été enlevée dans ces camps pendant environ un an et a été libérée au prix d’un million.
Enfant isolé du monde parce que le monde entier déconseille de se rendre dans ces camps depuis des années d’insécurité et de terrorisme.
Nous invitons les instances: l’ONU, le Parlement italien, le gouvernement italien, l’Union européenne, le pape du Vatican, l’UNICEF et tous ceux qui se préoccupent des droits de l’enfant à intervenir d’urgence contreau niveau des “Autorités” Algériennes afin de respecter le droit international et les droits de la personne. dans les camps de Tindouf et à démanteler ces centres dangereux qui menacent la sécurité de l’Afrique, de la Méditerranée et du monde.

A Lire aussi  Des milliers d'algériens envahissent la Tunisie pour les vacances de fin d’année (VIDÉO)

Ce sit-in s’inscrit dans le cadre d’une large opération de sensibilisation dite “Colombe blanche”

  • Réseau des associations communautaires marocaines en Italie (RACMI),
  • Fédération africaine de Toscane (FAT),
  • Organisation Colombe Blanche,
  • Association Femmes et Droit,
  • Alliance des Sahraouis Marocains en Europe,
  • FSM,
  • ESF,
  • COODITA FSM.
  • Association Marocaine-Pescara

About Mohammed Gherrabi

Check Also

Algérie / Kabylie: le passé noir de Kamel Feniche le nouveau président du Conseil constitutionnel à Béjaïa (témoignage)

En effet, Aissa Arab, l’un des détenus du mouvement du 19 mai 1981, a livré …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *