Home / ECONOMIE / Gilets jaunes: l’Espagne augmente son “Smic”

Gilets jaunes: l’Espagne augmente son “Smic”

La nouvelle circule beaucoup chez les gilets jaunes. En Espagne, le chef du gouvernement, Pedro Sanchez, a annoncé ce mercredi 12 décembre une augmentation en 2019 du Smic local.
Le chef du gouvernement Pedro Sanchez a confirmé la hausse du salaire minimum de 22 % inscrite dans son projet de budget pour 2019. Elle sera annoncée par décret lors du Conseil des ministres du 21 décembre et effective dès l’année prochaine. «Il s’agit de la hausse la plus importante depuis 1977», s’est félicité le dirigeant socialiste devant les parlementaires.

Le gouvernement va adopter par décret une augmentation substantielle du salaire minimum espagnol qui devrait ainsi atteindre 900 euros net dès janvier.
Le gouvernement espagnol dirigé par le parti socialiste s’apprête à accorder une augmentation majeure aux salariés des entreprises privées touchant le salaire minimum: +22%! L’annonce a été faite ce mercredi par Pedro Sanchez, le chef du gouvernement. La décision a été prise en accord avec le parti anti-austérité Podemos, dans le cadre des efforts déployés par le chef du gouvernement pour obtenir l’adoption du projet de budget 2019 au Parlement.

Le Conseil du 21 décembre approuvera la hausse du salaire minimum”, qui entrera en vigueur “à partir de 2019” et constituera “la hausse la plus importante depuis 1977“, a déclaré Pedro Sanchez devant les parlementaires. Le salaire minimum mensuel ainsi passera de 858 à 1.050 euros brut (aux alentours de 900 euros net).

En annonçant qu’il relèvera par décret le salaire minimum mensuel de 858 euros à 1.050 euros brut, Pedro Sanchez fait passer une mesure phare de son projet de budget pour 2019, qu’il n’a pas en ce moment les appuis nécessaires pour faire voter au parlement.
Une offre plus généreuse que les 100 euros promis par Emmanuel Macron. Madrid peut se le «permettre». Même avec cette hausse substantielle, l’Espagne restera plus compétitive que la France, qui affiche un smic brut mensuel à 1498 euros, au même niveau que le voisin allemand. Les salaires, qui constituent un facteur clé de compétitivité, varient beaucoup au sein de l’Union européenne, entre le niveau le plus bas en Bulgarie à 260 euros et le top du Luxembourg à presque 2000 euros. Globalement, trois groupes de pays se distinguent: l’Europe de l’Est entre 400 et 500 euros, le pourtour méditerranéen entre 650 et 850 et les États du Nord au-delà de 1463 euros (Royaume-Uni). Sur les Vingt-Huit États membres de l’UE, six dont la Finlande, l’Italie et la Suède n’ont pas fixé de salaire minimum. Ils sont déterminés au niveau des branches professionnelles.

A Lire aussi  Espagne/ Gros scandale financier: Podemos, Algérie, Iran et Venezuela

SMIC:  Salaire Minimum Interprofessionnel de Croissance, 

About Mohammed Gherrabi

Check Also

Espagne/ Gros scandale financier: Podemos, Algérie, Iran et Venezuela

Gros scandale financier de PODEMOS   L’ ancien président décédé du Venezuela, Hugo Chavez, et l’ancien ministre des Finances,  Rafael Isea, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *