Home / COOPÉRATION / Genève 2 : L’ENTÊTEMENT ALGÉRIEN PERDURERA

Genève 2 : L’ENTÊTEMENT ALGÉRIEN PERDURERA

Le conflit du Sahara créé artificiellement par l’Algérie à l’époque de la guerre froide n’est pas près de prendre fin. Le puissant clan des généraux algériens qui alimentent ce conflit depuis sa création est toujours au pouvoir. Rien ne peut se faire politiquement, diplomatiquement ou économiquement sans l’Etat major de l’armée algérienne.

By: Semlali Aabadila Semlali

Avant leur départ à toute rencontre relative à ce conflit fratricide la délégation algéro-polisarienne reçoit des instructions strictes quant à la manière de comment débattre et la limite à ne pas franchir.

On assistera à Genève 1,2,3 et j’en passe sans le moindre résultat concret . Surtout ne pas s’attendre a une avancée positive et ce au moment où les généraux algériens ont pour unique et seule préoccupation de faire face à la montée de manifestations quasi-quotidiennes.

Comme qu’il ne faut pas s’attendre à la moindre avancée tant que le Polisario et l’Algérie campent sur leur conception unilatérale de voir les choses. Partant ils s’accrochent à une seule voie pour ce qui est de l’autodétermination rejetant les deux autres cités par la résolution 15-41 ( VI) du 15 décembre 1960.

Autrement, le pouvoir algérien ne cible que la sécession du territoire marocain et non une application juste du droit à l’autodétermination et ce selon le droit international.
Droit d’autodétermination que le Maroc à toujours respecté mais pas à l’inique manière comme le désir l’appliquer les algéro-polisariens.

L’autonomie proposée par le Maroc et qui a été qualifiée de sérieuse et crédible dans la résolution onusienne 1754 datant du 30 avril 2007 a été favorablement accueilli par la communauté internationale . Cette proposition marocaine, juste et crédible, a donné naissance à un grand espoir quant à la fin de ce vieux conflit.

A Lire aussi  Algérie / Dossier: Baha Eddine Tliba, l'encombrant député et cadre du (FLN) et Businessman prospère, a été fortement chahuté par des étudiants à Annaba.

Nonobstant que cette proposition d’autonomie qui a fait soufflé un vent d’espoir est une fiable manière d’autodétermination explicitement recommandée par la résolution 15-14 (XV) du 15 décembre 1960. Mais hélas elle ne tarda pas a se heurter, elle aussi , aux belliqueuses intentions algériennes non avouées mais très palpables sur le terrain de la réalité.

Certes il y a un fait nouveaux très remarquées à savoir que les pourparlers engagés et les rencontres organisées depuis Genève 1 se caractérisent de ceux de Manhasset par la présence au sein de la délégation marocaine d’élus sahraouis qui ont une légitimité populaire et non des sahraouis désignés par l’ Etat marocain.

Si l’Algérie a ses sahraouis désignés par l’Etat major algérien, le Maroc, lui, a aussi à les siens qui à la différence des pro-algériens , les sahraouis marocains , eux, sont légitimés par des urnes transparentes afin de pouvoir avoir le droit de négocier au nom des leurs .

Le Maroc soucieux de préserver la paix et la stabilité dans cette région nord ouest africaine laisse sa proposition d’autonomie ouverte à toute suggestion pouvant positivement mettre un terme définitif à cette situation calvérique vécue par ses fils dans le désert inhospitalier de ”lahmada”.

About Mohammed Gherrabi

Check Also

Algérie: Aboudjerra Soltani chassé, arrosé à la bière par des manifestants algériens ce dimanche à Paris. Il s’est réfugié dans le métro.

Aboudjerra Soltani a été pris à partie par les manifestants alors qu’il se rendait à …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *