Home / CULTURE / France: une mairie est plus protégée qu’une ambassade africaine!!!

France: une mairie est plus protégée qu’une ambassade africaine!!!


La roue arrière d’une voiture passera là où la roue avant est passée.


 

 

France une mairie est plus protégée qu'une ambassade africaine
France une mairie est plus protégée qu’une ambassade africaine

Une manifestation interdite devant la mairie de Montreuil en France par un groupe dénommé UDC, des policiers mobilisés pour interdire cette manifestation.

Pour rappel: ce même groupe a pu pénétrer dans les locaux de l’Ambassade du Maroc en France en plein jour sans être inquiété.


Le terme « ambassade » est attesté depuis le xiiie siècle, et fut d’abord graphié ambaxade, conjointement on trouve la forme ambaxée, enbasée, d’où l’anglais embassy. Il fut emprunté à l’italien ambasciata, lui-même issu du provençal ambaissada, ambayssada et qui remonte au latin médiéval d’origine germanique ambactia, ultimement du gaulois ambactos « celui qui conduit ; envoyé autour » (à l’origine, une sorte de client).

L’inviolabilité des ambassades est garantie par l’article 22 de la convention de Vienne sur les relations diplomatiques. Les agents de l’État hôte n’ont pas le droit d’y pénétrer sans l’accord du chef de la mission. L’État hôte doit prendre toutes les mesures nécessaires à la protection de la mission. Les locaux de la mission, leur ameublement et les autres objets qui s’y trouvent, ainsi que les moyens de transport de la mission (voitures diplomatiques par exemple), ne peuvent faire l’objet d’aucune perquisition, réquisition, saisie ou mesure d’exécution.


Lire aussi: ⇒ Exclusif/Maroc/Rabat: PLAINTE rédigée par le centre culturel africain au Maroc, suite aux actes de l’UDC contre l’Ambassade du Maroc en France!!!


 

« Nous sommes allés au consulat du Maroc pour donner un avertissement à tout le Maghreb, nous appelons à la destruction systématique du Maghreb en tant qu’entité physique, invisible, visible et morale, l’Afrique doit redevenir noire du nord au sud, de l’est à l’ouest… Nous appelons le peuple d’Afrique à remonter vers le nord. Tout simplement. »

« Les africains ont le droit de circuler partout, car l’Afrique est le continent de la race noire, voila c’est notre message. »

« Comprenez dans vos têtes que la Mauritanie est noire, la Tunisie est noire, le Maroc est noir, la Libye est noire … Nous appelons notre peuple à la reconquête territoriale. » les propos du groupe UDC

 

Lundi dernier, 20 juillet 2015, sept subsahariens vivant en France et se revendiquant d’un certain « mouvement UDC »ont pénétré illégalement et ont pris d’assaut l’Ambassade du Maroc en France dans l’intention de manifester de la manière la plus inappropriée leurs idées, de prétendre parler au-nom de la « communauté noire » vivant au Maroc ; de proférer des menaces et des allégations graves contre l’intégrité territoriale du Maroc en particulier et de l’Afrique du Nord en général.

A Lire aussi  J'accuse les USA de complot contre l'humanité, J’accuse la France d’irresponsabilité...

Le Centre Culturel Africain du Maroc condamne avec la vigueur la plus ferme de tels actes et se désolidarise de ce genre d’individus ainsi que de tous ceux qui partagent leurs idéaux et leurs méthodes d’actions. Le Centre Culturel Africain du Maroc ne reconnaît à aucun groupe établi à l’extérieur du territoire marocain et vivant loin des réalités quotidiennes du Maroc le droit de prétendre parler au nom de la « communauté noire » du Maroc. Le Centre Culturel Africain du Maroc trouve les propos de ces subsahariens en France dénoués de toute raison et invite les communautés marocaine et subsaharienne au Maroc à faire acte de grandeur africaine en considérant ces individus comme des inconscients qui ont davantage besoin d’accompagnement médico-social que d’audience médiatique.

Depuis plus de cinq (5) ans d’existence, le Centre Culturel Africain du Maroc regroupe des professionnels subsahariens et marocains, accueille des étudiants subsahariens et marocains, forme des migrants subsahariens. Nos activités créent des ponts de rencontres culturelles et de fraternité humaine qui impactent des milliers de personnes de plus 30 nationalités africaines, y compris marocaines. Le Centre Culturel Africain du Maroc travaille chaque jour à la fraternisation, à l’amitié et à l’amour entre les peuples, entre toutes les communautés africaines présentes au Maroc. Les exactions et les débordements que connaît la gestion de la question migratoire actuellement à Tanger n’autorise aucune généralisation et ne saurait se résoudre par des allégations aussi irresponsables que celle de ce mouvement extrémiste et raciste établi en France.

Conscient de sa responsabilité dans l’intégration mutuelle entre subsahariens et marocains, le Centre Culturel Africain du Maroc dans la même perspective de son projet «MAROC TERRE D’ACCUEIL», prendra les mesures qui s’imposent pour que le nouveau processus d’intégration engagé par le gouvernement marocain depuis quelques années ne se limite pas aux seules régularisations et intégration, mais réponde aussi à des besoins culturels et sociaux qui sont à même de garantir une réelle cohésion sociale et humaine entre les communautés vivant dans ce pays.

Hôtes du Maroc, de son Roi et de son Peuple, nous tenons à louer l’action de Sa Majesté et de Son Gouvernement et à remercier l’ensemble du Peuple Marocain pour son hospitalité et sa sollicitude à l’égard des Africains subsahariens résidents ou de passage au Maroc.

 

Fait à Rabat: juillet 2015

Le Directeur :Christian ADDA

LE CENTRE CULTUREL AFRICAIN DU MAROC CONDAMNE LES ACTES DE L’UDC CONTRE L’AMBASSADE DU MAROC EN FRANCE
LE CENTRE CULTUREL AFRICAIN DU MAROC CONDAMNE LES ACTES DE L’UDC CONTRE L’AMBASSADE DU MAROC EN FRANCE

https://www.youtube.com/watch?v=nQT6fiUifYg

 

 

About Mohammed Gherrabi

Check Also

1

Royaume du Maroc / Algérie: ADOLESCENCE POLITIQUE D’UN VIEUX MINISTRE

« Un léger bienfait fait un ami; un grand bienfait fait un ingrat. » Citation de Joseph Michel …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>