Home / Business / France: hausse de la taxation sur les carburants, Emmanuel Macron envisage de faire un geste…

France: hausse de la taxation sur les carburants, Emmanuel Macron envisage de faire un geste…

Le prix d’un litre de diesel a augmenté de plus de 20% en un an. (Sipa)
Carburant: Macron promet des aides “pour ceux qui travaillent à plus de 30 km de leur domicile”

Après l’annonce de la hausse de la taxation sur les carburants, le chef de l’Etat a estimé que les Français modestes qui sont obligés de prendre leur voiture pour aller travailler devaient être aidés, sur le mode de l’indemnité kilométrique.
Alors que la colère gronde à la suite de l’annonce du gouvernement d’une nouvelle hausse de la taxation sur les carburants, Emmanuel Macron envisage de faire un geste pour les Français modestes qui sont dans l’obligation de prendre leur véhicule pour se rendre sur leur lieu de travail. Interrogé sur Europe 1 ce mardi 6 novembre, le président de la République s’est ainsi engagé à “trouver une solution dans les semaines à venir”.

“Je souhaite généraliser les aides pour ceux qui travaillent à plus de 30 kilomètres de leur domicile, comme dans les Hauts-de-France. Je veux que les Français qui sont obligés de prendre leur voiture tous les jours soient aidés, sur le mode de l’indemnité kilométrique”, a ainsi déclaré Emmanuel Macron, appelant à “travailler avec les collectivités locales et les employeurs pour aider ces gens-là”. “Cette aide sera défiscalisée”, a-t-il précisé.

Le 1er janvier 2018, le conseil régional des Hauts-de-France, présidé par Xavier Bertrand, a mis en place une “aide au transport” destinée aux habitants de la région, qui peuvent désormais bénéficier d’une prime mensuelle de 20 euros à certaines conditions: limitée aux salariés et fonctionnaires dont le salaire net doit être inférieur ou égal à deux fois le Smic, cette aide ne peut être accordée qu’aux personnes n’ayant pas accès à des transports en commun et dont le trajet entre leur domicile et leur lieu de travail est supérieur à 30 km.

Une hausse justifiée selon le ministre de l’Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin: «Le prix du carbone c’est une façon d’inciter les gens à changer leur mode de transport», a-t-il expliqué sur RTL. «Le carbone et notamment le diesel – avec ses particules fines en plus – font des cancers, de l’asthme et provoque des dizaines de milliers de décès chaque année», a ajouté le ministre.

A Lire aussi  France : la Vème République peut-elle survivre à la coolitude ? Mondial 2018 & 14 juillet

 

About Mohammed Gherrabi

Check Also

Gadem, passe à la menace, s’agit t’il d’un projet d’attentat

Malheureusement, cette même association ne cesse de manipuler les migrants pour jouer un rôle de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *