Home / CULTURE / Femme d’Afrique / femme exceptionnelle: Un grand hommage, pour Mme Fatou BENSOUDA, Procureur de la Cour Pénale Internationale

Femme d’Afrique / femme exceptionnelle: Un grand hommage, pour Mme Fatou BENSOUDA, Procureur de la Cour Pénale Internationale

Fatou Bom Bensouda, née le 31 janvier 1961 à Banjul, est une avocate gambienne, procureure générale de la Cour pénale internationale (CPI), après en avoir été pendant huit ans procureure-adjointe.

Maroc: Ce jour du 10 février fut un moment fort pour la diplomatie parallèle marocaine. L’Observatoire International des Médias et de la Diplomatie Parallèle vient de rendre un grand hommage pour une femme africaine, une femme exceptionnelle Mme Fatou BENSOUDA, Procureur de la Cour Pénale Internationale de la Haye .

Fatou Bensouda est très jeune intéressée par la défense des droits des personnes, notamment des femmes et assiste à des procès. Après une scolarité secondaire brillante, elle devient quelque temps greffière au tribunal de Banjul. Grâce à une bourse de l’État gambien, elle entreprend des études de droit au Nigéria, d’abord de 1982 à 1986 à l’université d’Ife, aujourd’hui nommée Obafemi Awolowo University. Puis à la Nigerian Law School de Lagos, où, en 1987, elle obtient un diplôme de droit, dit barrister at law. Après trois années d’activité professionnelle, en 1990 elle s’inscrit à International Maritime Law Institute basé à Malte, une agence des Nations Unies qui lui décerne son diplôme de droit maritime en 1991. Après être sortie du gouvernement gambien, Fatou Bensouda obtient d’autres diplômes, notamment en novembre 2001 un diplôme en bénévolat au sein du Comité international olympique à New York, ainsi qu’un diplôme d’études en langue française (DELF) 1er degré délivré par le ministère de la Jeunesse, de l’Éducation Nationale et de la Recherche de la République française.

 

A Lire aussi  Afrique: Le Polisario dans la liste des organisations terroristes

Dr Fatou Bensouda a su gravité les échelons de la justice et se targuer une place à l’international dans la plus grande cour pénale et ce grâce à son travail acharné, à son abnégation et éthique. Une dame aux multiples qualités : modestie, discrétion, partage, ayant une vision claire, fédératrice et engagée pour les droits de l’homme.

Dans son allocution en présence de personnalités marocaines, étrangères et le comité de l’Observatoire, elle a mis en exergue les initiatives marocaines en la matière et a remercié l’Observatoire pour cette distinction aux cotés d’autres personnalités marocaines. Pour elle, cette distinction marocaine est une motivation de plus qui l’honore et la booste pour continuer son travail et la voie entreprise pour une équité, une valorisation de l’humain et de la protection de ses droits.

About Mohammed Gherrabi

Check Also

CAPTURE D'ECRAN

Mondial 2018 / Maroc-Portugal: Emotion et colère chez Hervé Renard, Nordin Amrabat et Mehdi Benatia

Véritablement l’homme du match Maroc-Portugal, Nordin Amrabat n’a pas caché sa colère contre le rendement …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>