Home / CULTURE / Europe: des dictature maquillées en “démocraties”

Europe: des dictature maquillées en “démocraties”

Amnesty International France: Depuis près d’un an, nous avons enquêté sur le respect du droit de manifestation pacifique en France. Le constat est sans appel : l’application de l’état d’urgence et un usage disproportionné de la force ont restreint ce droit fondamental de manière préoccupante.

Le droit de manifester est un droit fondamental, indispensable à la liberté d’expression, et à la possibilité de revendiquer ses opinions et ses droits. Il ne peut être restreint qu’à des conditions très strictes . Les autorités ont pour responsabilité de protéger tous nos droits fondamentaux, pourtant, ils sont de plus en plus présentés comme secondaires voire comme des menaces qu’il faudrait donc limiter.

Depuis novembre 2015 et les terribles attentats qui ont touché la France, l’état d’urgence a été instauré et renouvelé à cinq reprises. Alors que son objet est de prévenir de nouvelles attaques, les mesures de l’état d’urgence ont été utilisées pour interdire 155 manifestations. Tous les 3 jours environ, une manifestation est interdite en France sous ce prétexte. Par ailleurs, 639 interdictions individuelles de manifester ont été ordonnées par les préfectures en France, sous l’argument de prévenir les violences lors des manifestations, alors que le plus souvent il n’existait que peu ou pas d’éléments démontrant que ces personnes auraient participé à des violences..⇒La suite

Alors que 84% des Français soutiennent le mouvement des gilets jaunes et que des actions se multiplient partout en France,  une chaine française bouleverse sa programmation et propose aux français une émission “comment faire du ski”

France / Presse Française, “gilets jaunes” un dossier Tabou

Les dictature maquillées en “démocraties”

About Mohammed Gherrabi

Check Also

Cameroun / Paul Biya aux sécessionnistes: “Quant aux criminels qui persisteront à rester sur la voie de la violence…”

Le Président de la République est revenu sur la crise anglophone ce vendredi 18 janvier …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *