Home / POLITIQUE / Etienne Kabila: le piège tendu par le gouvernement de Kabila et Zuma

Etienne Kabila: le piège tendu par le gouvernement de Kabila et Zuma

Etienne Kabila acquitté après avoir passé 2 ans derrière les barreaux suite à un piège tendu par le gouvernement de Kabila et Zuma

En Afrique du Sud, l’opposant congolais Etienne Kabila est désormais libre. Celui qui affirme être le fils aîné de l’ancien président congolais Laurent-Désiré Kabila a été acquitté, ce mercredi 18 février, par la Haute Cour de Pretoria. Il était accusé d’avoir voulu renverser l’actuel président congolais Joseph Kabila.

Après avoir passé près de deux ans en prison, Etienne Kabila a été acquitté. La Haute Cour de Pretoria n’a pas donné les raisons de son acquittement, mais a précisé qu’elle donnerait toutes les explications vendredi.
Etienne Kabila a été arrêté en février 2013 en Afrique du Sud et y vit en exil depuis plusieurs années. Il était accusé avec 19 autres personnes d’avoir voulu renverser le président Joseph Kabila. Cependant et dès le départ, les preuves mises en avant par le procureur étaient faibles.
Il semblerait que le groupe ait été piégé par la police sud-africaine. Ils ont en effet été arrêtés lors d’un entraînement militaire alors qu’ils pensaient participer à une formation de gardiens de parcs. La plupart de ces hommes ont d’ailleurs été acquittés l’année dernière faute de preuves.
Etienne Kabila n’était pas présent lors de cet entraînement et a été arrêté par la suite. Depuis quelques mois, il était en liberté sous caution et a toujours affirmé qu’il s’agit purement et simplement d’une machination pour l’éliminer ; d’un coup monté par le gouvernement congolais avec l’aide de la police sud-africaine.

About Mohammed Gherrabi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *