Home / MONDE / Egypte: Le président égyptien Abdel Fattah Al-Sissi a remporté plus de 90% des voix à la présidentielle

Egypte: Le président égyptien Abdel Fattah Al-Sissi a remporté plus de 90% des voix à la présidentielle

.@ KHALED DESOUKI / AFP
.@ KHALED DESOUKI / AFP
Le président Abdel Fattah al Sissi est en tête de l’élection présidentielle égyptienne avec 21,5 millions de voix selon les résultats provisoires, rapporte aujourd’hui le journal gouvernemental Akhbar el Youm. Le scrutin était étalé de lundi à hier.

La réélection de l’ancien militaire pour un nouveau mandat de quatre ans apparaît comme une formalité en raison de la mise à l’écart de tous les candidats qui auraient pu le mettre en danger. Le seul enjeu est le taux de participation. Environ 60 millions d’électeurs étaient appelés aux urnes.

Lire aussi:⇒ Algérie: La rue en colère dénonce une fraude électorale. Le bourrage des urnes en faveur du (FLN)

Le président égyptien Abdel Fattah Al-Sissi a remporté plus de 90% des voix à la présidentielle, selon les premières estimations publiées jeudi par la presse d’État, mais le taux de participation est inférieur à 50%, d’après les mêmes sources.

Selon le quotidien Al-Ahram, M. Sissi a obtenu 92% des voix, et environ 23 millions de personnes ont participé au scrutin, sur quelque 60 millions d’électeurs. Le quotidien d’État Akhbar al-Yaoum et l’agence officielle Mena fournissent des chiffres similaires.

Le maréchal Abdel Fattah al-Sissi , né le 19 novembre 1954 au Caire, est un militaire et homme d’Étatégyptien, président de la République depuis 2014. Militaire de carrière, il a suivi une formation en Égypte, au Royaume-Uni puis aux États-Unis. Ses compétences et sa loyauté envers le régime égyptien lui valent d’être nommé directeur des services de renseignements militaires par le président Hosni Moubarak. Après la Révolution égyptienne de 2011 et l’élection, l’année suivante, de Mohamed Morsi à la présidence de la République, il est nommé ministre de la Défense par celui-ci, succédant au maréchal Mohamed Hussein Tantawi, homme fort de l’armée. Promu vice-Premier ministre après avoir organisé le coup d’État militaire du 3 juillet 2013 contre le président islamiste Mohamed Morsi, il abroge la Constitution égyptienne de 2012, élaborée par les partisans du président déchu, et conforte son influence politique avec l’adoption d’une nouvelle loi fondamentale, parallèle à de nouvelles élections. Il se démet de ses fonctions gouvernementales le 26 mars 2014 pour se présenter à l’élection présidentielle du 28 mai 2014, qu’il remporte avec 96,1 % des suffrages, bien que l’issue de ce scrutin soit contestée.

 

A Lire aussi  وثيقة سرية تفضح تكفل الجزائر بمصاريف حملة إعلامية مصرية ضد المغرب + الوثيقة

 

About Mohammed Gherrabi

Check Also

Genève: Abdul Rahman Al-Sudais, l’imam de la grande mosquée de la Mecque et de Médine, ne s’attendait pas à cet accueil

L’imam de la grande mosquée de la Mecque et de Médine, Abdul Rahman Al-Sudais regrette …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>