Home / Business / Donald Trump s’en prend violemment à Emmanuel Macron, comme à son habitude sur Twitter

Donald Trump s’en prend violemment à Emmanuel Macron, comme à son habitude sur Twitter

Donald Trump ôte une pellicule de la veste d’Emmanuel Macron lors de leur conférence commune dans le bureau ovale.
REUTERS/Kevin Lamarque
Le président des Etats-Unis, dans une série de tweets diffusée mardi, a notamment critiqué la politique commerciale de la France et la popularité de son homologue français.
S’en prenant une nouvelle fois à Emmanuel Macron, le président américain a indiqué vouloir équilibrer les taxes pesant sur les vins américains et français.
Comme à son habitude, c’est de Twitter qu’est venue l’attaque. Dans une déferlante de messages sur son réseau social favori, Donald Trump s’en est une nouvelle fois pris à Emmanuel Macron, ne digérant visiblement pas les propos du président français sur la création d’une armée européenne.

La colère du président américain n’est donc pas retombée après les propos d’Emmanuel Macron, lors d’une interview sur Europe 1, sur la nécessité d’« une vraie armée européenne ». Le président français justifiait ainsi une telle idée pour « protéger » l’Europe « à l’égard de la Chine, de la Russie et même des Etats-Unis d’Amérique », en évoquant la décision américaine de se retirer d’un traité de désarmement nucléaire datant des années 1980.
“La France fait de l’excellent vin, mais les États-Unis aussi. Le problème est qu’il est très difficile de vendre du vin américain en France, avec des tarifs (douaniers) élevés. Pendant ce temps, il est facile de vendre du vin français aux États-Unis, avec de faibles tarifs douaniers. Ce n’est pas juste et cela doit changer”, a ainsi écrit le locataire de la Maison Blanche.

Quelques minutes plus tard, le président américain s’en est directement pris à son homologue français :

A Lire aussi  « DONALD TRUMP ET L’AFRIQUE, LE CLASH »...A méditer !

« Le problème est qu’Emmanuel souffre d’une cote de popularité très faible en France, 26 %, et d’un taux de chômage de près de 10 %. (…) Par ailleurs, il n’y a pas de pays plus nationaliste que la France, un peuple très fier et à juste titre ! »

Avant de conclure par un autre tweet, paraphrasant son slogan de campagne : « Make France great again ! » (« Rendons à la France sa grandeur ! »). La présidence française s’est refusée à commenter cette série de tweets.


“La France n’est plus la France” : ce que Donald Trump dit de la France

About Mohammed Gherrabi

Check Also

“Gilets Jaunes” et Réseaux sociaux

Magasins pillés, véhicules incendiés, policiers attaqués, manifestants blessés : la mobilisation des “gilets jaunes” samedi …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *