Home / MONDE / Afrique: Donald Trump recevra son homologue Nigerian Muhammadu Buhari le 30 avril à la Maison Blanche

Afrique: Donald Trump recevra son homologue Nigerian Muhammadu Buhari le 30 avril à la Maison Blanche

Le Président nigérian, Muhammadu Buhari, sera l’invité de son homologue américain Donald Trump Rechercher Donald Trump le 30 avril à Washington.

Selon la Maison Blanche Rechercher Maison Blanche qui a annoncé la nouvelle, Trump discutera avec Buhari des questions telles que la promotion de la croissance économique et la lutte contre le terrorisme. Le communiqué a ajouté que les USA comptent « s’appuyer sur le rôle du Nigeria Rechercher Nigeria en tant que leader démocratique dans la région ».

« Le président Trump a hâte de discuter des moyens d’accroître notre partenariat stratégique et de faire avancer nos priorités partagées, à savoir promouvoir la croissance économique et les réformes, lutter contre le terrorisme et d’autres menaces à la paix et la sécurité et s’appuyer sur le rôle du Nigeria en tant que leader démocratique dans la région », a indiqué la Maison Blanche dans un communiqué.

Mais ce grand pays est confronté depuis plusieurs années à des problèmes de terrorisme avec la lutte qu’il a engagé contre la secte islamiste Boko Haram.

A lire aussi:⇒ Donald Trump fait référence à Haïti et aux nations africaines en tant que pays «shithole»

Jusque-là, on disposait de maigres indices sur les axes de la politique africaine de l’administration Trump. Durant la campagne présidentielle, le candidat républicain s’est montré peu disert sur le sujet. Question d’habitude, peut-être : dans la course à la Maison-Blanche, le continent africain pèse rarement très lourd dans les programmes de politique étrangère des divers candidats. Chez Trump, cependant, le peu d’intérêt manifeste pour l’Afrique s’est accompagné d’un discours protectionniste et ouvertement hostile aux immigrants, en résonance avec son slogan de campagne « America first ». Une vision pas forcément rassurante vue d’Afrique, mais qui pouvait donner lieu à des interprétations diverses. C’est une fois le nouveau président investi que certaines inquiétudes se sont exprimées plus vivement, et notamment lorsqu’il a décidé d’interdire temporairement d’accès aux États-Unis les ressortissants de sept pays musulmans, dont trois en Afrique (Soudan, Libye, Somalie). Le 30 janvier dernier, lors du sommet de l’Union africaine (UA) à Addis-Abeba, Nkosazana Dlamini-Zuma annonçait ainsi des « temps très turbulents » à venir pour les pays africains. « Ce même pays où nombre de nos peuples ont été réduits en esclavage durant la traite transatlantique des esclaves a maintenant décidé d’interdire les réfugiés de certains de nos pays », fustigeait la Sud-Africaine, qui achevait tout juste son mandat à la tête de la commission de l’UA.

A Lire aussi  USA: La Californie montre comment battre Trump. "Il ne fait aucun doute que le président Trump a officiellement déclaré la guerre à la Californie"

La tragédie avait déclenché une vague d’émotion mondiale avec le mouvement « Bring Back Our Girls » relayée jusqu’à la Maison Blanche par Michelle Obama, l’épouse de l’ex-président Barack Obama.

About Mohammed Gherrabi

Check Also

FILE PHOTO : North Korean leader Kim Jong Un reacts during the long-range strategic ballistic rocket Hwasong-12 (Mars-12) test launch with Ri Pyong Chol (2nd L), Kim Jong Sik (C) and Jang Chang Ha (2nd R). in this undated photo released by North Korea's Korean Central News Agency (KCNA) on May 15, 2017. KCNA via REUTERS/File Photo

Corée du Nord: Le président nord-coréen Kim Jong-un annonce la fin des essais nucléaires (agence sud-coréenne)

La Corée du nord a pris une décision spectaculaire en annonçant samedi la fin des …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>