Home / MONDE / Diplomatie : UN BAISE-MAIN A SA PLACE, UNE COUPURE DE RELATIONS AU MOMENT OPPORTUN

Diplomatie : UN BAISE-MAIN A SA PLACE, UNE COUPURE DE RELATIONS AU MOMENT OPPORTUN

Il y’a des  critiques et des étonnements qui  trouvent leur place et qui sont légitimes. Comme qu’il y’a des critiques et étonnements  insensées  et  qui ne devraient  guère  avoir lieu. Il y’a des gens qui une fois  en désaccord avec  un responsable  c’est toute la politique de l’Etat qu’ils condamnent  et avec elle tous les responsables, sans réserve aucune.

Si véritablement il y’a une personne qui a été privée  par des responsables de l’Etat de ce qu’elle n’a en rien épargné, des années durant,  pour le mériter  j’aurais surement le droit de me citer. Je me suis vu usurper  une chose qui me revient de droit et que je mérite amplement par  un responsable  sahraoui qui la injustement dévié et sans la moindre gêne ni inquiétude  vers son cousin germain.

Pour ce qui est de critiques, je crois que l’accusation portée par le ministère des Affaires Etrangères  à l’encontre du « Hezbollah «  »Parti d’Allah libanais »  ne doit guère étonner  qui soit-il. Rien n’est impossible pour un parti qui mène des guerres dévastatrices loin de ses territoires et par surcroît  sans l’aval ni du  gouvernement ni du parlement et encore moins du peuple de son pays. C’est ce que fait le parti d’Allah en envoyant au massacre les fils du Liban pour défendre le Satan iranien sous d’autres cieux. Partant , rien ne pourra empêcher ce parti ségrégationniste  de faire un geste en faveur de l’Algérie pour plaire à son mentor iranien.

Lire aussi:⇒ Le Royaume du Maroc suspend ses relations diplomatiques avec la République Islamique d’Iran    

Toujours dans le domaines des critiques et sur un autre sujet, une avalanche de ces dernières s’est déclenchées suite au base-main réservé par Son Excellence le Représentant permanent du Royaume du Maroc , Monsieur Omar Hilal,  à la Représentante  des Etats Unis d’Amérique au Conseil de sécurité de l’ ONU. Des uns ont stupidement qualifié ce geste accomplie avec une remarquable élégance par le diplomate marocain  d’un retour à l’esclavage, d’autres de lèche botte à l’Amérique.

A Lire aussi  République islamique d'Iran : vent de révolte souffle sur la République islamique, bilan une douzaine de morts

Rappel: Photo

 

Malheureusement, pour eux , il ne s’agit là ni d’esclavage, ni  de lèche botte à l’Amérique mais de tout simplement d’un baise-main. Qui n’est autre que l’expression d’un haut degré de politesse et de considération que les gens éduqués doivent  accomplir humblement devant un Souverain ou devant  une honorable Dame.

Jouissant d’un riche savoir-vivre et d’une excellente éducation, le diplomate marocain n’a pas accompli son baise-main en pleine rue, ce qui aurait été impardonnable. Mais plutôt lors  d’une réunion  fermée au conseil de sécurité, ce qui est d’ailleurs permis  selon les règles classiques.  Lors de son geste de courtoisie Mr Omar Hilal a fait montre d’élégance, de courtoisie, de politesse et ce de la manière la plus raffinée. Ce qui n’est autre qu’une obligation  que tout homme doit accomplir à l’égard d’une Dame surtout  si cette dernière se trouve dans un endroit aussi respectable que le Palais de Manhattan.

By: Semlali Aabadila

About Mohammed Gherrabi

Check Also

Crédit Photo: Anuwar Hazarika / Reuters

Sonnons l’alerte / Dans quelques jours, l’Inde pourrait effacer jusqu’à 7 millions de Musulmans

Maris, épouses et enfants pourraient être séparés et enfermés dans des camps. C’est comme ça que …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>