Home / COOPÉRATION / Algérie: Des convois de migrants Maliens, guinéens, Burkinabé, Ivoiriens et autres largués par les autorités Algériens dans le désert

Algérie: Des convois de migrants Maliens, guinéens, Burkinabé, Ivoiriens et autres largués par les autorités Algériens dans le désert

des migrants guinéens largués dans le désert en Algérie ...
des migrants largués dans le désert en Algérie …
Des migrants venus de plusieurs pays notamment Ouest-africains victimes de traitements indignes en Algérie selon des sources bien informées. Selon des témoignages recueillis par Espacefmguinee.info et Espace TV ce mercredi 18 octobre 2017, depuis le mois passé, les autorités algériennes ont entamé une opération de rapatriement de tous les sans papiers rencontrés dans ce pays. Pire, ces migrants dont des guinéens sont nuitamment largués dans le désert sans aucune mesure d’accompagnement.

Joint au téléphone par un journaliste de notre rédaction, un compatriote guinéen qui est dans ce pays depuis le 25 janvier 2017 nous confie que les Guinéens ne sont pas les seuls qui sont confrontés à ces problèmes. Ce sont tous les noirs explique-t-il. Mais la particularité des Guinéens est qu’il est très difficile voir presque impossible d’avoir des documents à l’ambassade de la Guinée en Algérie dit « David cœur de lion » (nom sous lequel s’identifie notre interlocuteur). Il ajoute qu’il est allé deux fois à l’ambassade pour avoir sa carte consulaire sans succès regrette-t-il avant de dénoncer certaines comportements peu honorables qu’il a observé sur place dans les rangs de la représentation diplomatique guinéenne. Pour lui, l’ambassade de la Guinée devait normalement aider les Guinéens à revenir au pays comme le fait les ambassades.

Lire aussi:⇒ les migrants subsahariens jetés dans le désert selon OIM

Lire aussi:⇒ Naima Ababsa a tenu des propos racistes sur les Africains

Lire aussi:⇒ Algérie: le calvaire des migrants Africains

Selon notre interlocuteur, les gendarmes et policiers viennent nuitamment récupérer les sans papiers pour les conduire dans des centres de détentions puis les jettent dans le désert une fois qu’ils constatent qu’ils ont un grand nombre à gérer. Certains sont envoyés vers les frontières entre l’Algérie et le Niger, les plus chanceux sont envoyés au Mali explique notre interlocuteur qui dit être enfermé dans une maison depuis un mois après avoir réussi à échapper dans un camp de détention.

A Lire aussi  Réfugiés rohingyas: Sur Très Hautes Instructions de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, le Maroc envoie une aide humanitaire au Bangladesh

Le souhait de beaucoup de Guinéens,c’est de rentrer au pays désormais mais les moyens manquent nous confie ce jeune guinéen. C’est pourquoi il demande au gouvernement guinéen et au Pr. Alpha Condé de venir en aide aux Guinéens qui sont en Algérie pour dit-il sauver des vies de plusieurs concitoyens. « Alpha Condé doit dire à son homologue algérien d’embarquer les Guinéens pour la Guinée et non pour le désert »

Un autre Guinéen vivant dans ce pays contacté par nos confrères de Guineenews a confirmé ces informations. Boubacar Fofana précise que plusieurs migrants ont été rapatriés au cours de ces deux derniers mois: «La première vague qui a été arrêtée était au nombre de 179 Guinéens, la deuxième, 100 et la troisième vague, une cinquantaine ».

Poursuivant, il indique: «il faut respecter la dignité des gens. Ensuite, il faut prévenir l’ambassade du pays d’origine de ces immigrés et leur donner un ultimatum pour quitter le pays d’accueil. Là au moins, on va informer nos concitoyens afin qu’on puisse prendre ensemble les dispositions nécessaires pour leur rapatriement. Mais, se lever en pleine nuit pour aller dans des maisons, casser des portes pour prendre des gens et les amener dans des camps, et ensuite les embarquer après 48 heures dans des camions pour les jeter à nouveau dans le désert, c’est là le problème. C’est inadmissible », a-t-il dénoncé.

Quelques photos envoyées par nos sources depuis l’Algérie:

About Mohammed Gherrabi

Check Also

Migration / Algérie: Un reportage de la télé italienne Tg3 sur les expulsions des migrants subsahariens.

L’OIM en Algérie a reçu trois rapports cette année d’amis et de parents de migrants …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>