Home / Business / Découvrez ces personnalités juives marocaines les plus influentes au monde

Découvrez ces personnalités juives marocaines les plus influentes au monde

Les juifs marocains occupent des fonctions de hautes responsabilités dans plusieurs sphères et partout dans le monde : économie, média, science, mode, business. Ces personnalités sont, avant tout, marocaines, très attachées à leur pays. Découvrez les personnalités juives marocaines les plus influentes au monde.

A lire aussi:⇒ Born in Morocco..la compétence Marocaine au service de l’humanité.

Marc Lasry, HedgeFund star 

Marc Lasry
Marc Lasry

A la tête du HedgeFund le plus rentable de la planète, Avenue Capital, spécialisé dans l’investissement dans les entreprises en difficulté, Marc Lasry est une star des Fonds d’investissements et dispose d’un réseau extrêmement étendu. Ce natif d’Essaouira est proche de la famille Clinton et du camp démocrate américain. Il a eu comme employée Chelsea Clinton, la fille de l’ancien président et de la candidate aux élections de 2016. Un temps pressenti pour devenir ambassadeur des USA à Paris, l’un des postes les plus prestigieux de la diplomatie américaine, cet entrepreneur pragmatique a du renoncer devant l’immense perte financière que cela lui occasionnerait pour dénouer ses positions en actions. Fan de sports, il est copropriétaire de l’équipe de NBA, les Milwaukee Bucks. Selon le magazine Forbes, sa fortune est estimée à 1,87 Milliards de Dollars US. Selon le magazine Forbes, sa fortune est estimée à 1,87 Milliards de Dollars US.

Joseph Chétrit, le mystérieux magnat de l’immobilier new yorkais 

Joseph Chétrit
Joseph Chétrit

Surnommé “le magnat de l’immobilier le plus mystérieux de New York” par l’influent journal “Observer”, Joseph Chétrit est à la tête d’un véritable petit empire immobilier au sein de la grande pomme américaine. Il débarque en 1994 à New York du Maroc afin de consolider les investissements de sa famille. JospehChétrit, aidé de ses frères Simon et Jacques, s’est vite fait un nom à coup d’acquisitions d’immeubles dans les beaux quartiers New-Yorkais, notamment autour de la mythique 5ème avenue. Parmi ses propriétés emblématiques, l’hôtel Empire, où aiment à se reposer les stars dont Kim Kardashian.

Yoel Zaoui, le Léonard de Vinci des M&A 

Yoel Zaoui
Yoel Zaoui

“Ce n’est pas du sang qui coule dans ses veines, mais de la glace”, affirme ce proche de YoëlZaoui, qui dirige avec son frère Michael Zaoui& Co, l’entreprise de conseil financier qu’ils ont cofondé en 2013. Pendant longtemps à la tête du département fusions & acquisitions la banque d’affaires la plus puissante au monde, Goldman Sachs, YoëlZaoui est connu pour avoir été l’homme clé de plusieurs méga-deals, dont la rachat d’Arcelor par Mittal. Considéré comme une légende dans le milieu des banques d’investissement, il décide de faire équipe avec son frère, qui occupait un poste similaire au sien chez le principal concurrent de Goldman Sachs, Morgan Stanley. Les deux frères sont considérés comme les “Leonard de Vinci” des M&A et ont déjà une clientèle de tout premier ordre.

Sydney Toledano, fashion victim

Sydney Toledano
Sydney Toledano

Natif de Casablanca, où sa famille est installée depuis cinq siècles suite à sa fuite d’Andalousie, Sydney Toledano a effectué la majorité de sa carrière au sein des grandes enseignes de mode. Après un passage chez Kickers, puis chez Lancel qu’il contribue à relancer, ce centralien rejoint le groupe LVMH et notamment Christian Dior en 1993. Il devient Président de la maison mythique en 1998, avant de cumuler avec la direction de John Galliano couture et Fendi. Sous sa houlette, Christian Dior prend un nouvel envol et se transforme pour revenir au premier plan de la mode internationale.

André Azoulay, la force tranquille

André Azoulay
André Azoulay

Conseiller de Hassan II puis de Mohammed VI, André Azoulay a fait de la médiation et du dialogue sa marque de fabrique emblématique. Dès le milieu des années 70, avec la création du groupe “Identité et Dialogue”, il permet l’émergence d’une prise de conscience que la création d’un état palestinien viable constitue la seule option pour garantir la pax au Moyen-Orient. Après une logue carrière de banquier au sein du groupe Paribas, André Azoulay est appelé par feu le roi Hassan II en 1991 afin de rejoindre le cabinet royal, et s’occupe notamment des dossiers économiques. Indissociable du festival Gnaoua et musiques du monde qu’il a créé en 1997, cet amoureux d’Essaouira promeut sa ville de naissance de manière infatigable.

Shlomo Ben-Ami, Thinks-Tanks et médiation

Shlomo Ben-Ami
Shlomo Ben-Ami

Né à Tanger en 1943, Shlomo Ben Ali quitte la ville du détroit en 1955 avec sa famille pour Israël. Historien, et diplômé de la prestigieuse université britannique d’oxford, il est membre du parti travailliste et occupe plusieurs maroquins au sein de l’exécutif israélien, dont celui des affaires étrangères et de la sécurité publique. Considéré comme un modéré, il est à l’origine de plusieurs initiatives de médiation avec les palestiniens. En 1997, il ouvre l’ambassade israélienne en Espagne, poste qu’il occupe jusqu’en 2003. Il est vice-président du Centro International por la Paz de Madrid, et entretient sa plume régulièrement sur les colonnes de grands médias internationaux. Shlomo Ben-ami est également l’auteur de plusieurs ouvrages.

A Lire aussi  Entretien exclusif avec Monsieur Simon SKIRA candidat aux élections européennes 2019. UDLEF

Charles Tapiero, le “Mogul” des mathématiques financières

Charles Tapiero
Charles Tapiero

A la tête du prestigieux département Polytechnics de la New York University (NYU) , Charles Tapiero est considéré comme une autorité mondiale en matière de mathématiques financières. Conseiller de nombreux fonds d’investissements, il accueille au sein de sa chaire des personnalités internationales dont Nassim Nicholas Taleb, l’auteur du “Cygne Noir”. Natif lui aussi d’Essaouira, Charles Tapiero garde pour son Maroc natal un attachement très fort et soutient avec bienveillance les étudiants marocains qui rejoignent la prestigieuse université New-Yorkaise.

Gad Elmaleh, de comique de stand-up à acteur de blockbusters

Gad Elmaleh
Gad Elmaleh

Ce champion du stand-up a immortalisé des personnages chers au public marocain telle la bourgeoise casablancaise “Madame Tazi” ou le touchant”Chouchou”. Il a réussi avec succès à transposer son succès sur les planches sur grand écran, pour devenir l’un des acteurs français les plus recherchés par les réalisateurs et les maisons de production. Côté ville, ses amours avec la fille de Caroline de Monaco, la belle Charlotte Casiraghi, ont fait de lui une icône des magazines people. Attaché à son pays natal, Gad revient régulièrement à Casablanca et gratifie ses fans marocains de spectacles toujours bondés.

Dominique Strauss-Kahn, Life afterpolitics

Dominique Strauss-Kahn
Dominique Strauss-Kahn

Si l’affaire du Sofitel a définitivement mis un terme brutal à toute ambition de jouer un rôle de premier plan dans la politique française, Dominique Strauss-Kahn n’en demeure pas moins un personnage qui fascine et qui conserve une capacité d’influence hors norme. Sa vision économie, notamment, est extrêmement respectée, et l’homme a su se reconvertir rapidement dans le conseil aux grandes entreprises et aux gouvernements. Gage qu’il est encore largement “bankable”, DSK compte parmi les clients de sa structure, Parnasse Conseil, la Russie, plusieurs états d’Amérique latine, ainsi que des présidences africaines. Récemment, son retour sur le média social Twitter avec une phrase énigmatique (“Jack is Back”), laisse à penser qu’il orchestrerait un retour en politique.

A lire aussi:⇒ Affaire DSK-Nafissatou Diallo

Richard Attias, Global Events

Richard Attias
Richard Attias

Il aura suffit d’une couverture de “Paris Match” en 2005 pour faire de Richard Attias un visage, instantanément reconnu dans la planète, suite à l’annonce de sa liaison avec Cécilia Sarkozy, devenue depuis son épouse. Pourtant, Attias avait déjà une carrière bien remplie et était connu de de la communauté des puissants de la planète. Or rien, à l’origine, ne destinait Richard Attias à devenir un concepteur d’évènements à portée mondiale et un communicant de premier plan. Diplômé de l’INSA Toulouse, il démarre sa carrière chez…IBM en tant qu’ingénieur commercial. Rapidement, le virus de la communication évènementielle le pique, et il devient avec son agence Global Event System le prestataire d’un forum sur les hauteurs suisses qui n’a pas encore sa renommée d’aujourd’hui : Davos. Son agence est ensuite rachetée par le géant mondial Publicis, qu’il quitte en 2008 pour fonder à nouveau une entreprise. Depuis, Il a créé le New York Forum, puis le New York forum Africa, deux évènements où il met en avant les thèmes qui lui sont chers : l’entreprenariat, l’innovation, et le lien nord-sud.

Simon SKIRA candidat aux élections européennes 2019. UDLEF

Simon SKIRA
Simon SKIRA

Il fût également boursier du gouvernement français pour ses recherches sur les relations dans le sport entre juifs, musulmans et français, pendant le protectorat français au Maroc 1912-1956.

Il a poursuivi une carrière de plus de vingt ans dans l’éducation nationale, dans les villes en voie de développement, de façon voulue, à forte majorité marocaine. Il enseigna l’histoire des juifs du Maroc.

De 1982 à 1986, il est en mission en tant que Directeur, pour le grand sud- ouest de la France et s’installe à Toulouse.

En réalisant un rêve de venir habiter et travailler au Maroc en 2009 pendant deux ans. Dans un documentaire « Marocains juifs des destins contrariés ». Il donne des réponses aux nombreuses questions : Quelles sont les causes de l’évaporation de 280 000 juifs du Maroc en l’espace de 30 ans entre 1948 et 1978.

Monsieur Skira habite Paris depuis 2002 et suit de près toutes les évolutions sociales et politiques de la république.

Monsieur SKIRA est candidat, 3ème de liste, de l’UDLEF aux élections européennes en 2019.

Il est acteur engagé dans plusieurs associations d’immigrés du Maroc.

D’autre part, était le Directeur associé d’un cabinet immobilier dans les domaines d’entreprises et commerces pendant plus de huit ans.

Il a été Directeur commercial d’une agence de presse pour le commerce et industrie.

Depuis 2011, Monsieur Skira est nommé Directeur Délégué de l’école d’ingénieurs de Beer Sheva et Ashdod (5500 étudiants), pour les pays francophones européens.

Il est également Secrétaire Général de la Fédération des juifs du Maroc en France.

Il est élu en mars 2018 Vice-Président Mondial de l’Union mondiale des marocains de l’étranger.

Avec, huffpostmaghreb

About Mohammed Gherrabi

Check Also

Le Palais de L’Élysée: trois chefs d’Etat cinq premières dames

Nicolas Sarkozy Cécilia Sarkozy : Elle était « Première dame de France » du 16 mai …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *