Home / POLITIQUE / De nos jours, les présidents africains peuvent-ils encore contrôler l’information sur leur santé ?

De nos jours, les présidents africains peuvent-ils encore contrôler l’information sur leur santé ?

Entre juin et août 2013, le président angolais José Eduardo dos Santos (71 ans, au pouvoir depuis 34 ans) a passé plus de 40 jours hors de son pays pour des raisons de santé. Que dire du président algérien Abdelaziz Bouteflika (77 ans) qui a passé  un long séjour en France pour des raisons de santé. N’oublions pas le président zimbabwéen Robert Mugabe (90 ans) et son long séjour de santé à Singapour. De nos jours, les présidents africains peuvent-ils encore contrôler l’information sur leur santé ? Loin est le temps où le pouvoir contrôlait l’information grâce au quotidien national. Aujourd’hui, avec les téléphones, les media sociaux et autres blogs c’est devenu difficile de contrôler l’information.

About Mohammed Gherrabi

Check Also

Layla Lefèvre-Haddad

FIJ / Affaire Layla Lefèvre-Haddad: La liberté d’expression en question en Algérie ?

Dans une vidéo devenue virale, une journaliste algérienne accréditée auprès de l’UE qualifie le président …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>