Home / COOPÉRATION / Côte d’Ivoire: Le Message d’Alpha Blondy à la classe politique ivoirienne “je vous demande pardon…”

Côte d’Ivoire: Le Message d’Alpha Blondy à la classe politique ivoirienne “je vous demande pardon…”

Le message d’Alpha Blondy aux hommes politiques Ivoiriens
Le Message d’Alpha Blondy à la classe politique ivoirienne: « Prouvez nous que vous êtes politiquement mûrs »
En concert live avec son groupe le Solar Système, la méga star de reggae, Alpha Blondy a lancé, le 15 décembre 2018, au Palais de la culture d’Abidjan-Treichville, un défi à la classe politique ivoirienne. Devant des milliers de fans, il a déclaré : « 2020 arrive, je ne veux pas entendre un seul coup de fusil. C’est le défi que je vous lance. Prouvez à tous les Ivoiriens que vous êtes politiquement mûrs. »

LA VIDÉO

Mais avant, il a demandé aux Ivoiriens de s’unir. Pour lui donc, les Ivoiriens n’ont aucun problème entre eux. “A Paris, j’ai vu des jeunes frères qui m’ont dit qu’ils veulent rentrer en Côte d’Ivoire. Mais ils se demandent comment sera 2020? (…)” A la famille politique ivoirienne, Pdci-Rda, Fpi, Rdr…il a qualifié de “merde” les divisions qui les caractérisent.

Très remonté contre la classe politique ivoirienne, il dira : « On vous confie notre vie et celle de nos enfants. C’est vous qui avez choisi ce métier et vous n’avez pas le droit de nous décevoir (…) Je vous demande pardon. Finissez avec vos querelles (…) Vous n’avez pas le droit de faillir à la mission que Dieu vous a confié. »

A propos de la division cette classe politique, verbalement il n’ira pas de main morte. « Depuis combien d’années vous êtes divisés. Dans un pays comme la Côte d’Ivoire vous avez réussi à faire un coup d’Etat et à faire la guerre. »

A Lire aussi  Abidjan / ACMRCI: Conférence « LE MAROC DANS LA CEDEAO: élargissement ou approfondissement ? »

Poursuivant, il a souligné que lorsque nous parcourons les journaux, l’on a l’impression que nos politiques n’ont pas compris la leçon. De toute façon, s’adressant au Président Alassane Ouattara, à Henri Konan Bédié, à Simone Gbagbo (…) il a affirmé qu’ils sont obligés de tomber d’accord ou encore de s’entendre. « Je vous en supplie. Ce n’est pas forcé mais c’est obligatoire. Il y a des pro-ceci, des pro-cela. Et les pro-Côte d’Ivoire, on fait comment ? », s’est interrogé Alpha Blondy.

About Mohammed Gherrabi

Check Also

Burkina Faso-Côte d’Ivoire: Hamed Bakayoko au Burkina Faso avec un message de S.E.M président Alassane Ouattara.

Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré, a reçu ce soir en audience, le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *