Breaking News
Home / COOPÉRATION / Côte d’Ivoire: ADO menace d’appliquer la réciprocité pour « les pays qui n’accueillent pas les entreprises ivoiriennes »

Côte d’Ivoire: ADO menace d’appliquer la réciprocité pour « les pays qui n’accueillent pas les entreprises ivoiriennes »

 


Le chef de l’Etat de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara, a menacé lundi d’appliquer la réciprocité pour « les pays qui n’accueillent pas les entreprises ivoiriennes », lors d’un séminaire des représentants de la Région Afrique du Fonds monétaire international (FMI), à Abidjan.

« J’ai même été obligé au dernier Sommet de la Cedeao, le 22 décembre, à Abuja de dire clairement que si les autres pays n’appliquent pas à la Côte d’Ivoire les facilités que nous appliquons aux entreprises des autres pays, nous allons faire la réciprocité », a dit M. Ouattara.

Et ce, parce que « la Côte d’Ivoire à une économie très ouverte », que ce soit dans le domaine des routes, de l’électricité, de l’eau, le pays enregistre des entreprises de tous les pays voisins dans différents secteurs, a-t-il expliqué.

« C’est quasiment impossible pour les entreprises ivoiriennes d’exporter dans certains pays de la sous-région qui sont dans la Cedeao ; si ça ne change pas, nous allons tout simplement appliquer la réciprocité », a-t-il fait savoir.

M. Ouattara a fait remarquer que certains pays ont des banques en Côte d’Ivoire, « mais il n’y a pas de banques ivoiriennes dans les autres pays à part les pays de l’Uemoa (Union économique et monétaire ouest-africaine) » et cela « ne peut pas être à sens unique ».

La Côte d’Ivoire, poursuivra-t-il, « ouvre ses frontières aussi bien pour la circulation des personnes, pour les investisseurs, pour les biens, pour les services » et malheureusement les entreprises ivoiriennes ne peuvent pas aller dans les autres pays.

Le chef de l’Etat ivoirien a, dans ce sens, invité le Fonds monétaire international à avoir un regard sur la «surveillance régionale » pour faciliter les échanges entre les pays en Afrique.

About Mohammed Gherrabi

Check Also

Selon la CIA, le fabricant chinois Huawei serait financé par l’armée et le renseignement chinois

L’info The Times: D’après les informations du journal The Times, la CIA aurait récemment alerté …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *