Home / COOPÉRATION / Comment le contesté Abdelmajid Tebboune a pu manipuler la presse française (par naïveté ou complicité « €€€ »).?

Comment le contesté Abdelmajid Tebboune a pu manipuler la presse française (par naïveté ou complicité « €€€ »).?

Comment le contesté, mal élu et décrié Abdelmajid Tebboune vitrine de la mafia militaro-politico-financière algérienne a pu manipuler la presse française (par naïveté ou complicité « €€€ ».)????

NB: La crème des journalistes algériens sont soit tués, soit détenus, soit otages, soit disparus ou exilés…

La presse française a-t-elle perdu intégrité, d’impartialité…

Retenez ces deux dates: le 04 Juillet 2020 et le 13 Juillet 2020 

Le 04 Juillet 2020: Des « demi-excuses »
Une interview diffusée, samedi 4 juillet, par France24, Abdelmadjid Tebboune, dont le pays a célébré le dimanche 5 juillet le 58e anniversaire de son indépendance. Interrogé sur les tensions permanentes de son pays avec la France et le Maroc.

Abdelmadjid Tebboune s’est félicité du retour de ces restes et espère d’autres gestes en ce sens. Après ce qu’il qualifie de « demi-excuses » de la France pour les crimes commis pendant la période coloniale, le chef de l’État algérien espère que Paris formulera de véritables excuses.


 

Le 13 Juillet 2020: «Nous ne nous laisserons plus caporaliser par quiconque» Abdelmadjid Tebboune, « président » de l’Algérie.

Le 13 Juillet 2020, Abdelmadjid Tebboune accorde un long entretien exclusif à l’Opinion. Cet entretien a été accordé la veille du 14 Juillet jour de la fête nationale française, également appelée 14 Juillet, est la fête nationale de la République française. Elle a été instituée par la loi Raspail1 du 6 juillet 1880, pour commémorer la prise de la Bastille du 14 juillet 1789, symbole de la fin de la monarchie absolue, ainsi que la Fête de la Fédération de 1790, symbole de l’union de la Nation.

La présidente du Rassemblement national (RN), Marine Le Pen, a vivement critiqué les dirigeants algériens qui demandent des excuses officielles de la France pour la colonisation de l’Algérie. Dans un tweet posté sur son compte officiel, Marine Le Pen estime que le gouvernement algérien devrait plutôt se concentrer sur les problèmes réels que vit le peuple algérien, au lieu de parler du passé colonial.

Algérie; Après les combats sur le terrain, il y a eu la bataille des chiffres.

(Vidéo): La guerre d’Algérie est une guerre qui, de 1954 à 1962, a opposé les algériens aux algériens…

Algérie, Après les combats sur le terrain, il y a eu la bataille des chiffres. Combien de morts du côté algérien ? 1,5 million, a dit le FLN. 250 000, disent les historiens, 5 millions  selon Tebboune….

Crimes français en Algérie : Ce qu’a dit Tebboune à Erdoğan

Le président turc, Recep Tayyip Erdoğan a été reçu, à Alger, par son « homologue » Abdelmadjid Tebboune, lors d’une visite officielle au cours de laquelle le » Chef d’État » algérien n’a pas manqué d’évoquer le sujet de la guerre d’Algérie.

À peine rentré en Turquie après une visite d’État en Algérie, le président Recep Tayyip Erdogan. Abdelmajid Tebboune lui aurait confié que “les Français ont massacré plus de 5 millions d’Algériens en 130 ans”, a-t-il déclaré.

Si la visite du président turc s’inscrit dans le cadre du renforcement des liens de coopération bilatérale algéro-turque, les deux chefs d’État ont eu également à échanger autour des crimes de la France en Algérie. En effet, Recep Tayyip Erdoğan a révélé au quotidien progouvernemental turc « Daily Sabah » que le président algérien Abdelmadjid Tebboune lui a assuré que les Français « ont massacré plus de 5 millions d’Algériens en 130 ans ».

Le président Tebboune a exprimé sa « surprise » face aux déclarations indiscrètes de Erdogan sur la question mémorielle de la guerre d’Algérie.
Dans un communiqué rendu public ce samedi 1er février, la Présidence de la République a exprimé sa « surprise » face à « une déclaration du président turc Recep Tayyip Erdogan » à la presse turque; rapporte le quotidien arabophone El Bilad.

En effet, cette réaction intervient suite à l’information révélée le 29 janvier dernier par le quotidien pro-gouvernemental turc Daily Sabah; qui a expliqué que Abdelmadjid Tebboune a dit à Erdogan que « la France a massacré plus de 5 millions d’Algériens en 130 ans ».

Ce à quoi le chef d’Etat turc avait rétorqué : « Si vous m’envoyez des documents à ce sujet [Crimes de guerre de la France en Algérie, ndlr], nous serons très heureux. Je savais que des millions de personnes [d’algériens] ont été tuées; mais je n’imaginais jamais un tel chiffre »; avait rapporté le média turc.

Le communiqué de la présidence algérienne estime que cette conversation, censée rester privée entre les deux chefs d’Etats, a été « sortie de son contexte », précisant que « les questions complexes liées à la mémoire nationale ont un caractère sacré et spécial pour le peuple algérien, qui reste très sensible à ces questions ».

Le communiqué estime par ailleurs que les récentes déclarations du président Recep Tayyip Erdogan n’aident aucunement « les efforts déployés par l’Algérie et la France pour résoudre les problèmes de mémoire », qui restent avant tout des affaires qui concernent exclusivement les deux pays.

Pour rappel, Erdogan avait proposé à Tebboune de lui « envoyer les dossiers relatifs aux crimes de guerre coloniaux commis par la France en Algérie ».

Lire aussi:

Algérie / Affaire France 24, et notre Soutien aux journalistes algériens, «Libérez Khaled Drareni !»

Détournement des aides humanitaires (UE): La mafia politico militaro financière algérienne et son acolyte le polisario sont dans de sales draps… les détails

About gherrrabi

Check Also

Exclusif: Incendie sur le toit de l’une des tours World Trade Center (WTC) à Bruxelles (PHOTOS)

Un incendie s’est déclaré jeudi après-midi vers 15h45 dans un local technique de l’une des …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *