Home / COOPÉRATION / Ces célébrités charmés par le Maroc

Ces célébrités charmés par le Maroc

Le Maroc, de par sa position géographique stratégique, est un pays unique qui constitue un trait-d’union entre l’Europe, l’Afrique et le monde arabe.

De par sa  position géographique, le Maroc est un carrefour des civilisations. Sa pluralité culturelle et son ouverture sur le monde constituent des spécificités inhérentes à la civilisation et à l’identité marocaine. Le Maroc milite en faveur de la diffusion de la culture de tolérance et de compréhension mutuelle par les voies du dialogue interculturel et inter-religieux.

Terre de légendes, véritable creuset de civilisation, le Royaume du Maroc n’en finit pas de cultiver son mystère. Foyer vivant d’une culture métissée où les multiples traditions surmontent aussi bien les apports positifs que les méfaits de la modernité, le monde marocain dévoile des richesses étonnantes à qui veut s’initier à ses beautés. Peut-être plus qu’ailleurs dans ce pays aux situations géographiques et géologiques majestueuses, fort de tous les paysages possibles, l’énigme de la vie a façonné les esprits.
Des plages blondes de l’Atlantique et des côtes escarpées de la Méditerranée aux montagnes arides et enneigées ou trônent des sommets à plus de 4000 m des forêts de cèdres aux vastes horizons sableux, le Maroc ravit le voyageur par la beauté de ses sites et de ses paysages. Mais aussi et peut-être plus encore, les qualités que ce pays préserve avec fierté sont de cœur et d’esprit: associé à ce monde qui manifeste un énigmatique prodige, le peuple marocain, qu’il soit indifféremment arabe, berbère ou saharien, semble en osmose avec la nature, et comme elle, manifeste sans compter sa générosité. D’ailleurs, la religion musulmane, qui encadre et oriente dans les moindres nuances depuis près de douze siècles l’histoire de ce royaume chérifien, s’est développée et perpétuée tout naturellement sur cette terre bénie: le mystère de ce monde prodigieux n’est-il pas l’empreinte de la perfection divine?

A Lire aussi  Afrique: « Le malheur des uns fait le bonheur des autres ! »

La chambre 35 de Henri Matisse “hôtel villa de France Tanger” .

Henri Matisse, célèbre peintre français du XXe siècle, et chef de file du fauvisme, a effectué deux voyages initiatiques à Tanger en 1912 et 1913. Deux séjours d’une durée totale de sept mois qui ont marqué sa vision du monde. Le réalisateur Yves de Peretti revient sur cette période charnière de la vie de l’artiste dans “Une fenêtre à Tanger: le Maroc de Matisse”, documentaire réalisé à l’occasion de l’exposition “Le Maroc de Matisse” à l’Institut du Monde Arabe d’octobre 1999 à janvier 2000, et désormais accessible dans les archives du site de l’UNESCO.

Henri Matisse, 44 ans, débarque à l’Hôtel Villa de France de la ville du Détroit en janvier 1912 avec dans ses bagages, sa notoriété consacrée mais menacée par la montée en puissance des peintres cubistes (Picasso entre autres). Il emmène également avec lui ses angoisses, en particulier celle de réinventer sa peinture. “Les voyages au Maroc m’aidèrent à accomplir cette transition, à reprendre contact avec la nature mieux que ne le permettait l’application d’une théorie vivante mais quelque peu limitée comme l’était le fauvisme”, confie-t-il dans “Ecrits et propos sur l’art” Suite

About Mohammed Gherrabi

Check Also

Royaume du Maroc: Le Forum Maroco-Belge pour la mobilisation des compétences marocaines en Belgique au service du développement des deux pays (Vidéos)

  Lors de la conférence de presse, M. Abdelkrim Benoutiq, le Ministre Délégué auprès du …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *