Home / POLITIQUE / CAN Guinée-Equatoriale 2015, une organisation fastfood, signé Issa “Ebolatou”

CAN Guinée-Equatoriale 2015, une organisation fastfood, signé Issa “Ebolatou”

Si la CAF a exprimé sa « profonde reconnaissance » à la Guinée Equatoriale et particulièrement au président Equato-Guinéen Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, la BBC a estimé que le pays de l’Afrique centrale aurait accepté de remplacer le Maroc, en tant que pays hôte de cette CAN 2015, seulement pour soigner son image auprès de la communauté internationale.


Le problème de la CAF était que non seulement il fallait trouver un hôte avec une infrastructure déjà en place, mais aussi une volonté politique.
Classé comme l’un des États les plus corrompus de la planète par Transparency International, la Guinée équatoriale est certainement désireuse d’améliorer sa position mondiale. Alimentée par l’argent du pétrole, il est également désireux de boxer au-dessus de son poids, notamment en accueillant le sommet de l’Union africaine dans un cadre somptueux au cours des dernières années. Donc, sa décision d’intervenir ne devrait pas être trop inattendue, mais ce qui est surprenant est qu’une nation avec une population de seulement 740 000 accueillera à elle seule la compétition, surtout que la capacité d’accueil dans les deux nouvelles villes Mongomo et Ebebiyin n’est pas suffisante pour héberger les supporters africains,
” peut-on lire sur le site web de la BBC.

Notons que Malabo (l’une des villes abritant le tournoi) est située dans l’île de Bioko qui connaît actuellement un bras de fer politique entre le gouvernement équato-guinéen et le mouvement d’autodétermination de l’île de Bioko (MAIB).

Lire aussi↓↓

Que cherche issa hayatou??? Se racheter, ou jouer avec la santé de ses continentaux ???!!!!

About Mohammed Gherrabi

Check Also

[Vidéo] Ahmed Ahmad, le patron de la CAF, recadre un journaliste algérien «Parce que vous êtes un peu blanc…»

S’exprimant sur la désignation du pays hôte, le président de l’instance africaine “CAF” Ahmed Ahmad, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *