Home / POLITIQUE / Burkina Faso : l’exhumation de Sankara et 12 de ses compagnons d’armes tués en 1987

Burkina Faso : l’exhumation de Sankara et 12 de ses compagnons d’armes tués en 1987


L’hymne national du Burkina Faso a été entonné mardi par la foule au passage du corbillard qui transportait les caisses contenant les restes présumés de Thomas Sankara, l’ex-président. Sa mort remonte au 15 octobre 1987, jour du coup d’Etat qui a porté peut-être par son « meilleur ami », Blaise Compaoré, au pouvoir. Les corps de douze des compagnons du « Père de la révolution » sont aussi en cours d’exhumation dans ce cimetière de Dagnoën, un quartier de la capitale Ouagadougou.


 

BURKINA FASO : LE CORPS DE L’ANCIEN PRÉSIDENT THOMAS SANKARA EXHUMÉ

Comment est-il (officiellement) mort ?
« Le 15 octobre 1987, Mariam a déjeuné avec son mari puis elle est partie au travail, raconte Ferdinand Djammen Nzepa, l’avocat toulousain de la veuve de Thomas Sankara. L’après-midi, des coups de feu ont été entendus au Palais présidentiel. Elle a appris qu’il était mort mais depuis ce jour personne n’a jamais vu son corps ». Un certificat est ensuite délivré par un médecin militaire. Il mentionne « une mort naturelle ».
Lire aussi: ⇓⇓

About Mohammed Gherrabi

Check Also

8

MAROC / La Fondation Moubadara (FMJE): ORGANISERA UNE CAMPAGNE D’INFORMATION DE SENSIBILISATION ET D’INSCRIPTION AUX PROFITS DES AUTO ENTREPRENEURS ET PORTEURS DE PROJETS AU TROIS RÉGIONS DES PROVINCES DU SUD

Les PME et les TPE font l’objet d’un intérêt tout particulier de la part des …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>